Une vie moins ordinaire

Une vie moins ordinaireUne vie moins ordinaire (A Life Less Ordinary). 1 heure 43. Grande Bretagne – États-Unis. Comédie – Romance. Sortie en France le 10 décembre 1997. Réalisé par Danny Boyle avec Ewan McGregor, Cameron Diaz, Holly Hunter, Delroy Lindo, Ian Holm, Dan Hedaya, Tony Shalhoub, Stanley Tucci…

Robert vient d’être licencié, sa petite amie le quitte et de surcroît personne ne veut croire au roman qu’il veut écrire. Alors, pour se détendre, il enlève la fille de son patron et part en cavale avec elle sur les bras.

Dans la filmographie de Danny Boyle, je n’avais pas encore découvert « Une vie moins ordinaire ». Profitant du fait que je suis en train de me faire un cycle consacré à ce cinéaste, c’est donc avec un certain plaisir que je me suis mis à mettre mon dvd dans le lecteur pour voir ce que cela pouvait donner.

Comme d’habitude chez Boyle, le résultat me plait beaucoup. Totalement déjanté, cette comédie romantique m’a bien plu. J’ai trouvé que c’était très drôle et même si parfois, je n’ai pas toujours adhérer au trip, j’ai quand même passé un excellent moment. Je me suis tout de suite attacher à ses deux héros, à leurs aventures et il y a certaines répliques qui m’ont beaucoup fait rire.

La distribution est également excellente. Ewan McGregor est une nouvelle fois parfait dans le cinéma de Danny Boyle tandis qu’il forme un très beau duo avec la fraiche et pétillante Cameron Diaz que j’apprécie beaucoup aussi. Très bien entouré, le reste du casting possède aussi de grands noms qui savent mettre leurs talents respectifs au service de cette histoire. On aurait peut-être pu exploiter davantage le tandem Holly Hunter – Delroy Lindo mais ce n’est pas trop préjudiciable malgré tout.

Ici, ce n’est sans doute pas la réalisation que je préfère de Danny Boyle mais le réalisateur réussit quand même à faire quelque chose de très beau avec une identité propre. On reconnait la folie visuelle très travaillé du cinéaste et en même temps, il donne une âme à son film qui fait qu’on sent qu’il ne part pas que sur une exploitation de ses acquis. Il se met en danger, tente des choses et le résultat me botte tandis que la bande originale est une nouvelle fois excellente.

Pour résumer, « Une vie moins ordinaire » est une excellente comédie romantique sous acide qui m’a fait passer une bonne soirée. Très réussi, Danny Boyle ne me déçois jamais décidément et je regrette presque de ne pas avoir découvert ce long métrage avant. Mon cycle consacré au réalisateur tombe au final très bien.

4.5/5 (Grand Film)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s