Star wars – Épisode 1 : La menace fantôme

star wars la menace fantômeStar wars – Épisode 1 : La menace fantôme (Star Wars: Episode I – The Phantom Menace). 2 heures 13. Etats-Unis. Science fiction – Aventures. Sortie en France le 13 octobre 1999. Réalisé par George Lucas avec Liam Neeson, Ewan McGregor, Jake Llyod, Natalie Portman, Ian McDiarmid, Ahmed Best, Anthony Daniels, Kenny Baker, Ray Park, Samuel L. Jackson, Terence Stamp, Keira Knightley, Pernilla August, Dominic West…

Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel.
Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.

Cet avis à été écrit lors de la ressortie en salles du film en 3D. Je le reposte aujourd’hui car j’ai revu le film dernièrement.

J’ai toujours aimé la saga « Star wars ». Même « La menace fantôme » – pourtant descendu en flèche par la critique – ne me déplait pas. Du coup, quand j’ai pu revoir cet épisode en salles avec la technologie 3D, je n’ai pas hésité. Et tant pis si George Lucas, principalement à des fins mercantiles, a retravaillé son film une énième fois, mon avis se concentrera sur la dernière version en date que j’ai pu voir afin d’être le plus objectif possible j’espère.

Le résultat est en tout cas toujours efficace pour moi. « La menace fantôme » n’est certes pas le meilleur volet de la franchise mais il me plait bien. Le scénario écrit par Georges Lucas n’est pas aussi profond que la première trilogie mais ça m’as bien divertit et j’ai toujours mon âme d’enfant devant ce genre de film ce qui fait que je prends autant de plaisir à revoir cet épisode que du plaisir à revoir la première trilogie. On reconnais bien les thèmes phares de la saga avec cet éternel combat entre le Bien et le Mal sous fond de space opéra.

L’action est bien présente, l’humour peut être un peu trop mais ça marche sur moi. Je prends toujours autant de plaisir à me plonger dans cet univers. Après, même si j’aime cette franchise, je ne suis pas pour autant un fan inconditionnel (juste un grand amateur qui prend toujours son pied devant ce genre d’aventures) c’est peut-être d’ailleurs pour ça que ce premier opus de la seconde trilogie ne me choque pas plus que ça mais dans l’ensemble, même si on crie au scandale, j’assume pleinement le fait de m’amuser devant ce film.

L’ensemble est simpliste mais ça n’en reste pas moins efficace à mes yeux sans que je ne vois le temps passer. Après, il y a bien sûr quelques regrets que je pourrais avoir comme certains combats que j’aurais aimé plus présent ou à l’inverse l’humour qui aurait sans doute gagné à être moins présent mais le dosage choisi par George Lucas ne me déplait pas pour autant. Le fait de le revoir et de savoir à quoi m’attendre me permet même de mieux savourer encore ce film passé le premier visionnage.

Niveau casting, Liam Neeson en Qui-Gon Jinn est juste excellent. C’est une très bonne idée d’avoir pris ce genre d’acteur charismatique pour ce rôle. Du coup, même quand l’intrigue semble légère, on arrive quand même à y croire tout comme le jeu d’Ewan McGreggor dans la peau de Obi-Wan Kenobi, toujours classe et charismatique lui aussi mais qui se met légèrement en retrait face au jeu de Liam Neeson du coup, la relation entre le maître et l’apprenti m’est apparu encore plus convaincante.

Natalie Portman dans la peau de la reine « Padmé Naberrie » Amidala est elle aussi convaincante. Elle livre toujours la même interprétation, il n’y a rien de bien nouveau à se mettre sous la dent mais ça marche pour son personnage. En revanche, je ne sais pas si c’est parce que j’aime bien en temps normal Keira Knightley, mais je trouve que l’on voit bien la différence entre le jeu des deux actrices dans ce film. Les maquillages aident bien à faire passer la pilule mais la « tromperie » que le scénario nous révèle à un moment ne m’as pas beaucoup surpris (déjà lors du premier visionnage) car on voit bien les différences tout de même.

Jake Lloyd dans le rôle d’Anakin Skywalker (futur Darth Vador) est mignon. L’argument est simpliste mais je ne vois rien d’autre à lui dire. Il est bon sans être transcendant et fait ce qu’il a à faire sans que ça me choque. Il a une bonne tête de premier de la classe, on veut croire en lui et c’est d’autant plus efficace quand on connait l’évolution de son personnage. En général les jeunes acteurs dans ce genre de film j’ai tendance à les trouver têtes à claques mais là non ça fonctionne bien je trouve. Son jeu est en tout cas identique à ce que je connais de lui. C’est le même regard, les mêmes mimiques, la même gestuelle que ce qu’il m’avait déjà montré dans la série télévisée « Le Caméléon » ou encore dans le film « La course au jouet ».

Ian McDiarmid en Sénateur Palpatine est lui aussi très bon. Il fait un parfait manipulateur et l’acteur joue bien le jeu du coup, même si il apparait un peu en retrait dans l’intrigue, on ressent quand même déjà son importance dans la suite de la saga. J’aime beaucoup aussi Ray Park en Darth Maul. Ce n’est pas le méchant le plus fort de la franchise mais il me plait bien aussi avec ses maquillages intimidants et ses acrobaties efficace. J’aurais d’ailleurs bien aimé qu’on le développe un peu plus car je pense qu’on est loin d’avoir exploité tout son potentiel.

Quel plaisir sinon de voir Samuel L. Jackson en Mace Windu. L’acteur est toujours très bon et même si on le voit peu, il incarne bien une certaine forme de sagesse qui va bien avec la mentalité Jedi. C’est une très bonne idée du casting d’avoir fait appel à lui je trouve. Pour le reste du casting, je n’ai rien de particulier à redire si ce n’est que pour avoir vu les deux versions, j’avoue avoir un faible pour la version française (les scènes avec Jar Jar Binks passent mieux je trouve – oui j’apprécie ce personnage, il me fait rire vous pouvez me flageller, j’assume) et j’ai trouvé ça sympa de voir le temps de quelques scènes Terrence Stamp (Le Chancelier Suprême Valorum), Roman Coppola (un garde sénatorial), Sofia Coppola (Saché) et Dominic West (un garde du palais).

Il est difficile sinon de parler de la réalisation de ce film tant il a subi à travers le temps maintes et maintes retouches. En me concentrant uniquement sur la dernière version que j’ai pu voir en salles, on sent quand même que l’œuvre a été énormément changé. C’est regrettable car du coup on a l’impression de se sentir trompé sur la marchandise mais encore une fois, comme je ne suis pas un fan inconditionnel de la première heure, la pilule passe bien de mon côté et j’arrive à trouver ça agréable à voir.

Les effets spéciaux sont vraiment bien fichus et on nous en met pleins la vue. Là encore, il est dur de dire si oui ou non le film à bien passé la barrière du temps (à titre d’exemple, le Yoda de la première trilogie n’as rien à voir avec le Yoda de la seconde 😉 ) mais visuellement, la dernière version que j’ai pu voir en salles m’as quand même bien botté. J’étais à fond dans les batailles et j’ai pris toujours autant de plaisir devant la course de pods.

Les maquillages sont eux aussi très convaincants tout comme les costumes qui sont bien exploités ainsi que les différents décors. La musique composée par John Williams est toujours plaisante et le thème phare de la saga fait toujours vibrer avec plaisir mes tympans. J’ai aussi une grande affinité avec le thème qui sers pour le combat entre Qui-Gon Jinn, Obi-Wan Kenobi et Darth Maul. Ce « Duel of the fates » me plait vraiment beaucoup et colle vraiment bien à ce film.

Pour ce qui est de la 3D, elle fonctionne bien sur certaines scènes surtout au niveau de la profondeur mais bon, globalement je l’ai quand même trouvé inutile. Elle n’apporte pas grand-chose je trouve sauf peut-être atténué l’excès de couleurs qu’il peut y avoir parfois sur certains plans mais ça m’as au moins permis de revoir ce film en salles. Du coup, même si le but est purement mercantile, j’espère que les autres volets suivront. Puis on ne va pas bouder son plaisir, pour la course de pods, ça fait son petit effet.

Pour résumer, « Star Wars – Épisode 1 : La menace fantôme » me plait toujours autant. Il a de nombreux défauts, c’est l’un des volets les plus faibles de la franchise mais cet univers me botte bien et je m’amuse bien face à ce film. La 3D n’apporte quasiment rien je trouve mais elle aura au moins eu le mérite de me permettre de revoir ce film sur grand écran, format où le film devient vraiment intéressant à voir. Il mérite peut être les critiques négatives qu’il a reçu (faut dire que l’attente était grande et la barre très haute) mais pour ma part, je le revois toujours avec plaisir en me marrant bien et en me divertissant sans voir le temps passer. Question ressenti en tout cas, le plaisir est le même que pour la première trilogie 🙂 .

5/5 (Approved by Vladdy)

Publicités

4 réflexions sur “Star wars – Épisode 1 : La menace fantôme

    1. C’est un peu l’avis général de pas mal de monde j’ai l’impression. De mon côté en tout cas il passe bien. Je trouve même qu’il passe de mieux en mieux au fur et à mesure que je le revois. Puis pour l’avoir vu deux fois au ciné, la course de pods elle dépote et Darth Maul à la super classe 🙂

      J'aime

        1. De mon côté je me le revois quand je me fais un film de la saga ^^ Je n’arrive pas à voir un film indépendamment des autres. Je vois chaque épisode comme un tout. Du coup, malgré mes notes positives, même si il y a des volets que je préfère à d’autres, quand je veux me faire un film de la franchise, je me retape à chaque fois l’intégralité de la saga ^^

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s