Reservoir Dogs

Reservoir dogsReservoir Dogs. 1 heure 39. États-Unis. Thriller. Sortie en France le 2 septembre 1992. Réalisé par Quentin Tarantino avec Harvey Keitel, Steve Buscemi, Michael Madsen, Tim Roth, Chris Penn, Quentin Tarantino, Lawrence Tierney, Edward Bunker, Lawrence Bender…

Après un hold-up manqué, des cambrioleurs de haut vol font leurs comptes dans une confrontation violente, pour découvrir lequel d’entre eux les a trahis.

Cet avis a été écrit il y a quelques années. Je le reposte aujourd’hui car j’ai revu récemment le film dans le cadre de mon cycle consacré à Quentin Tarantino 😉 .

Ce film culte (oui n’ayons pas peur des mots 😉 ) ça faisait un bout de temps que je souhaitais le découvrir mais je sais pas pourquoi, je n’osais pas le voir de peur d’être déçu. Il y avait un petit quelque chose indéfinissable autour de ce film qui me laisser présager (à tort) que j’allais être déçu puis finalement, à force d’en parler et ayant acheté un coffret spécial « Quentin Tarantino », je me suis dit qu’il était temps pour moi de visionner enfin « Reservoir Dogs ».

Mon premier regret je dois dire c’est de ne pas l’avoir vu avant. Mélange de thriller et d’humour noir, le scénario de ce film bien ficelé du début jusqu’à la fin m’as littéralement captivé je dois dire. Ce règlement de compte entre gangsters quasiment à huis clos est assez jouissif et nous offre des scènes mémorables où on reconnait déjà le style Tarantino.

Les dialogues sont percutant et nous offre de nombreuses répliques qui sont depuis devenues mythique. La façon de raconter cette histoire à travers plusieurs personnages permet aussi de toujours avoir un petit quelque chose à découvrir qui fait que l’on ne s’ennuie jamais tandis que les noms des héros principaux sont tellement simple à retenir qu’on a quasiment aucun risque de se perdre.

Cette histoire de gangsters comme je les aime est même assez particulière car bien qu’on sache que ce sont des hors la loi, on ne peut que sympathiser avec eux qui bien qu’ayant des univers très différents forme un groupe homogène et efficace. Les retournements de situations sont quant à eux un peu trop grossier je trouve mais amené de façon intelligente de façon à ce qu’on ne soit pas non plus déconnecté du film.

Le casting est quant à lui de grande classe. Chaque acteurs se met au service du scénario et impose son charisme sans jamais étouffer ses partenaires. Impossible pour moi de dire quel est l’acteur qui s’en sors le mieux tant ce groupe composé d’Harvey Keitel (Mr White), Michael Madsen (Mr Blonde), Steve Buscemi (Mr Pink), Chris Penn (Eddie Cabot), Lawrence Tierney (Joe Cabot), Edward Bunker (Mr Blue), Tim Roth (Mr Orange) ou encore Quentin Tarantino lui-même (Mr Brown) est excellent et complémentaire.

Après, je reconnais avoir une préférence pour Steve Buscemi, très surprenant qui est dans un rôle qui lui va à ravir et bien qu’il soit bon lui aussi, je dois avouer que je suis plutôt satisfait du peu de présence à l’écran de Quentin Tarantino car le réalisateur-scénariste-acteur qu’il est à un débit assez rapide qui aurait pu mal coller avec l’intrigue à mon goût.

Chaque comédiens apporte son grain de sel et contribue largement au succès de ce film. L’histoire est certes bonne mais elle n’est pas non plus transcendante je trouve et cette distribution de grande qualité est largement pour moi la cause de la réussite de ce film. Chaque comédien à son heure de gloire et chacun sait rester à sa place et intervenir quand il le faut, le tout grâce à une direction artistique très bonne.

Derrière la caméra, Quentin Tarantino livre lui une réalisation impeccable qui sert à merveille son sujet. Utilisant certaines ficelles qui depuis ont fait son succès et s’amusant avec la caméra, on ressent à l’écran la passion qu’il a pour ce genre de film et ses multiples inspirations qui ont pu servir.

Bénéficiant de peu de décor, Quentin Tarantino diversifie ses plans nous donnant l’impression que l’action ne cesse à aucun moment de bouger et permettant de donner au film un très bon rythme. Le metteur en scène nous offre aussi certains plan qui sont à l’image de son film culte comme le fameux face à face avec Harvey Keitel et Steve Buscemi au sol ou encore le trio Harvey Keitel – Chris Penn – Lawrence Tierney près à s’entretuer.

Le montage est excellent et la musique du film apporte un petit côté kitsch qui colle très bien à l’intrigue. Le long métrage passe très rapidement sous nos yeux et la violence physique et morale est si exagéré, que je ne peux prendre ce film que comme un pur divertissement qui à su atteindre son objectif à mes yeux.

Pour résumer, j’ai adoré « Reservoir Dogs ». Le scénario n’as rien de vraiment extraordinaire quand on y regarde de plus près (un braquage qui foire, une taupe à trouver) mais le casting exceptionnelle ainsi qu’une réalisation efficace ainsi que des dialogues percutants en font une œuvre consistante qui passe à une vitesse folle. Quentin Tarantino a un talent indéniable et il le démontre dès son premier long métrage. On peut regretter que par moment au fil de sa carrière il a du mal à vraiment se diversifier dans son style de narration mais ce n’est pas plus mal car c’est son style qui fait qu’on apprécie (ou pas) ses films. « Reservoir Dogs » à au moins le mérite d’être le plus original de ses films étant son premier long métrage en tant que réalisateur auquel il empruntera plusieurs ingrédients par la suite qui en feront sa marque de fabrique. Un très grand film que je recommande en tout cas et que je revois maintenant avec beaucoup de plaisir 🙂 .

4.5/5 (Grand Film)

Publicités

4 réflexions sur “Reservoir Dogs

  1. Vraiment un de mes films cultes, qui m’a fait aimer QT (c’était mon premier QT que j’ai découvert par hasard à la médiathèque de ma ville), je crois que j’ai dû le regarder du genre une bonne trentaine de fois quand j’étais en seconde. Il a ses quelques défauts mais j’ai toujours trouvé que ça faisait partie de son charme. Une distribution de fou (pareil que toi, un petit coup de coeur pour Buscemi), des répliques exquises, une histoire simple mais qui fonctionne, des personnages cultes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s