Fight Club

Fight ClubFight Club. 2 heures 15. Etats-Unis – Allemagne. Drame – Thriller. Sortie en France le 10 novembre 1999. Réalisé par David Fincher avec Brad Pitt, Edward Norton, Helena Bonham Carter, Meat Loaf, Jared Leto, Zach Grenier, Eion Bailey, Tim De Zarn, Ezra Buzzington…

Le narrateur, sans identité précise, vit seul, travaille seul, dort seul, mange seul ses plateaux-repas pour une personne comme beaucoup d’autres personnes seules qui connaissent la misère humaine, morale et sexuelle. C’est pourquoi il va devenir membre du Fight club, un lieu clandestin ou il va pouvoir retrouver sa virilité, l’échange et la communication. Ce club est dirigé par Tyler Durden, une sorte d’anarchiste entre gourou et philosophe qui prêche l’amour de son prochain.

Cet avis a été écrit il y a quelques années. Je le reposte aujourd’hui car j’ai revu le film récemment en Blu-Ray 😉 .

« Alléluia !!! » doit se dire mon meilleur ami Vincent et « Enfin, il était temps, on va enfin pouvoir parler cinéma avec toi » doit se dire mon ami Shin ^^ Et oui, après une longue attente due en partie au fait que ce film ne m’attirait pas plus que cela et aussi en partie parce que fidèle à ses habitudes, j’avais peur que mon meilleur ami ait trop enjolivé le long métrage (ce qui aurait pu causer ma déception 😉 ), j’ai enfin réussi à visionner « Fight club », film que je n’avais jamais vu donc malgré son casting alléchant et tout ce que j’avais pu entendre à son sujet.

J’ai adoré le film. Pour une fois, je peux donc dire que Vincent n’as pas trop enjolivé le film car j’ai vraiment apprécié au point même que je regrette de ne pas l’avoir découvert en salles. Le scénario, habillement construit, nous tient en haleine de bout en bout et ça malgré une durée de plus de deux heures.

A aucun moment, je ne me suis ennuyé. J’ai même trouvé que le film en lui-même était assez prenant. D’ailleurs, il est fortement conseillé de ne pas rater des passages du film pour une meilleure compréhension et, toujours pour une meilleure compréhension, je pense (mais je peux me tromper), qu’un deuxième visionnage peut apporter beaucoup d’élément de réponse.

Le scenario dégage des idées assez intéressante je trouve même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que les personnages déclare mais il a pour mérite d’ouvrir des débats assez intéressant notamment sur la consommation dans notre société ainsi que sur notre dépendance à certaines petites choses de la vie quotidienne.

Chaque scène à son importance et l’histoire mélange juste comme il se doit une bonne dose d’humour avec une bonne dose de réflexions. Il n’oublie pas non plus de rajouter un soupçon d’action mais je pense que ceux qui s’attendent à voir un film d’action risque d’être déçu car ici, bien que le film traite de combats, l’action est plus secondaire. Elle sert uniquement à illustré le film et n’est jamais proposé sans raison ce qui est d’ailleurs un point que je trouve très positif. Le rythme est juste comme il le faut pour faire en sorte qu’on ne s’ennuie pas avant de s’accélérer vers la fin pour nous offrir un final en apothéose qui personnellement m’as laissé scotché à l’écran (le scénario mais aussi la mise en scène y est pour quelque chose 😉 ).

Au niveau du casting, j’avais déjà moins de crainte. Malgré sa peopolisation excessif, j’aime beaucoup le jeu d’acteur de Brad Pitt (Tyler Durden) en règle générale (surtout quand on voit ce que son association passé avec David Fincher dans « Seven » avait pu donner 🙂 ) et Edward Norton (Le narrateur) est toujours un acteur que je trouve très convaincant.

Les deux comédiens ne m’ont en aucun cas déçu ici, offrant une très bonne prestation. Crédible de bout en bout, on ressent l’expérience de ses deux grands acteurs qui ont su apporter leurs touches personnelles à leurs rôles. Sans jamais tombés dans la surenchère ou le piège du stéréotype, Brad Pitt et Edward Norton forment un excellent duo dont les personnages sont assez opposés tout en étant complémentaire.

On retrouve aussi la toujours très bonne Helena Bonham Carter (Marla Singer) dans un rôle décalé qui lui va comme un gant. Un brin énigmatique au début du film, j’ai adoré la tournure que prend son personnage et l’évolution que l’actrice arrive à retranscrire à l’écran. Le reste de la distribution est tout aussi excellente avec des interprétations assez crédibles. Au passage, le film m’as permis de revoir à l’écran Jared Leto (dont j’ignorais la présence au casting ^^) dans un rôle certes secondaires mais où l’acteur reste convaincant.

La réalisation contribue beaucoup (comme je l’ai un peu fait comprendre plus haut 😉 ) dans la réussite du film. David Fincher, dont le talent n’est plus à démontré, nous offre une nouvelle fois un film très bien mis en scène. Bien que j’aie aimé « Panic room », je reconnais que certains plans de ce film m’avait un peu déçu et j’ai retrouvé dans « Fight club » tout ce que j’aime chez ce réalisateur.

L’image est très bien soignée, les décors sont bien exploités et la lumière du film est bien traitée faisant en sorte qu’à l’écran l’image soit sur la même longueur d’ondes que le scénario. La bande originale (avec entre autres la fameuse chanson culte « Where is my mind ? » des Pixies 😉 ) est très bien choisi et très bien utilisé apportant un petit plus à la réalisation. L’exemple le plus frappant est sans nul doute la scène finale qui scotche le spectateur sur place avec une fin inattendue le tout associé à une mise en scène parfaite et à une musique qui lui va à ravir nous faisant presque regretter que le film se termine.

David Fincher utilise tous les moyens qui sont à sa disposition pour notre plus grand plaisir et va même jusqu’à faire dans sa réalisation des petits clins d’œil au scénario comme par exemple avec la dernière image subliminale (celle qui se situe à 2 heures 10 minutes et 40 secondes pour ceux qui ont le dvd 😉 ) qui n’est pas sans rappeler une fameuse scène du film. Tout tient la route de bout en bout pour en faire un très bon film.

Pour résumer, « Fight club » est un excellent film comme je les affectionne avec un scenario qui tient la route, une distribution parfaite et une mise en scène magnifique. Le long métrage se regarde comme un simple divertissement (pour ma part, je n’ai pas envie de devenir anarchiste en voyant se film ^^) qui permet d’ouvrir des débats intéressants et passionnant mais qui reste avant toute chose une œuvre de cinéma. Je conseille très fortement ce film en tout cas pour tous ceux qui ne l’ont pas encore vu car encore une fois. J’espère vraiment qu’un jour, je pourrais le revoir sur grand écran car ça doit être une bonne expérience je pense. Un film à voir 🙂 .

5/5 (Approved by Vladdy)

Publicités

6 réflexions sur “Fight Club

  1. Je gardais un bon souvenir du film à sa sortie. Je l’ai revu plus tard et je t’avoue que j’ai été un peu déçu même si « Fight Club » reste tout à fait agréable à regarder.

    J'aime

    1. Tiens, c’est rare que je lise ceci au sujet de ce film (même si je respecte ton avis). De mon côté, c’est l’inverse. J’ai adoré mon premier visionnage et maintenant, à chaque fois que je le revois, je l’apprécie encore plus 😉

      J'aime

  2. Un film que j’ai découvert tard qui est effectivement géant (sans dire qu’il s’agit de mon film de chevet – t’as l’impression parfois auprès de certaines personnes que si t’as pas vu ou pas adoré, tu passes pour un naze 😮 ) !

    J'aime

    1. Je l’ai découvert tard aussi mais j’ai tout de suite adoré. Maintenant, je peux comprendre que d’autres accrochent moins, c’est juste que quand c’est le cas, je suis assez curieux d’en savoir la raison car il est vrai que les éloges faites à ce film sont globalement positif.

      J'aime

        1. Oui c’est vrai qu’il y a une sorte de bulle qui est crée autour de ce film auprès de certains fans. Il y a quelques films comme ça, il semblerait qu’une loi a été crée nous interdisant de ne pas aimer ou de devoir uniquement les encenser. Ça fait aussi parti du jeu de certains cinéphile extrémiste (que je prends soin de ne plus lire ^^ ). De mon côté, même lorsque j’idolatre un film, je suis toujours curieux de savoir pourquoi d’autres n’ont pas aimer. C’est aussi l’intérêt d’écrire des avis (même en tant que simple amateur), c’est de pouvoir échanger et comparer des points de vue. Si c’est juste pour écrire que j’ai aimer ou non tel film, le blog n’a plus aucun intérêt selon moi 😉

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s