Legend (2015)

LegendLegend. 2 heures 11. Grande Bretagne – France. Drame. Sortie en France le 20 janvier 216. Réalisé par Brian Helgeland avec Tom Hardy, Emily Browning, Christopher Eccleston, Taron Egerton, Paul Anderson, Colin Morgan, Tara Fitzgerald, Nicholas Farrell, Adam Fogerty…

Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Si sur le papier « Legend » me tentait plutôt bien, je dois reconnaître que la vue de sa bande annonce est loin de m’avoir emballé. Si on enlève la prestation de Tom Hardy que j’étais curieux de découvrir, pour le reste, la bande annonce m’a plutôt repoussé qu’autre chose. Pourtant, accompagnant quelqu’un qui souhaitait le voir, c’est sans a priori que j’ai voulu le découvrir et que j’ai donc pu le voir sur grand écran.

Le film n’est pas vraiment mauvais. Pourtant, à l’issue de ma projection, le seul terme qui me vient en tête, c’est « déception ». Je n’en attendais pas grand-chose car j’avais été refroidi par la bande annonce mais je ne m’attendais vraiment pas à m’ennuyer à ce point. Je ne me suis vraiment pas amusé devant ce scénario que j’ai trouvé à la fois classique, lourd, prévisible, long et lent…

Si l’humour est plaisant quand il pointe le bout de son nez, je regrette qu’entre, il n’y est pas grand-chose pour m’occuper. C’est bien simple, il y a une scène que je trouve drôle puis ensuite plus rien pendant vingt minutes… Je souris à nouveau pour une scène, puis de nouveau plus rien pendant vingt minutes… L’Histoire est un éternel recommencement à ce qu’il parait…

Entre la romance archi lourde qui plombe le récit et cette histoire de gangsters qui ne révolutionne pas le genre, l’ensemble m’a vraiment ennuyé au point que j’ai eu l’impression de regarder ma montre toute les minutes. Tout n’est pas à jeter non plus, je retiens le négatif car je suis déçu, mais même dans les choses intéressante comme cette complicité entre frères jumeaux (très classique) ou encore l’époque à laquelle se déroule cette histoire, il n’y a vraiment rien que je trouve palpitant.

Pour être totalement honnête, j’aurais été seul dans ma salle, je n’aurais accompagné personne, je pense sincèrement que je serais parti avant la fin. C’est vraiment regrettable car encore une fois, dans le genre j’ai quand même vu bien pire mais je ne sais pas, je n’ai jamais su accrocher et j’ai très vite trouvé le temps long.

C’est d’autant plus dommage que Tom Hardy (Reginald Kray / Ronald Kray) fait le boulot. Je ne suis pas spécialement fan de l’acteur mais j’apprécie de le voir évoluer à l’écran. Ce n’est pas ici sa prestation que je retiendrais mais il semble s’amuser et c’est tant mieux car il porte le film sur ses épaules. Sans son interprétation très bon, voire même amusante, il y a fort à parier que le long métrage aurait été plus pénible pour moi.

A ses côtés, Emily Browning (Frances Shea) est agréable aussi. J’ai aimé ce qu’il se dégage de son visage et son jeu m’a bien plu. C’est même sympathique je trouve qu’on ne lui ait pas fait jouer que la simple potiche de service, son personnage est important… Mais bon, il est sous exploité je trouve. On n’utilise que le côté romance qu’il peut apporter et du coup, c’est vite très lourd. L’actrice méritait un peu mieux à mes yeux même si encore une fois, elle s’en sort avec les honneurs.

Derrière ce couple, même si la distribution fait ce que l’on attend d’elle, il n’y a véritablement personne qui a su tirer son épingle du jeu pour moi. Là encore, c’est à l’image du film. Ce n’est pas mauvais mais c’est vite oubliable également. Je retiendrais principalement Christopher Eccleston (Nipper Read) que j’apprécie toujours comme acteur même si là il est assez risible, ainsi que Taron Egerton (Edward « Mad Teddy » Smith) que j’ai apprécié de voir dans un autre registre après « Kingsman » que j’avais revu il y a peu.

La réalisation de Brian Helgeland m’a cruellement laissé sur ma faim également. J’attendais beaucoup de ce cinéaste pour ce film et le fait qu’il signe également le scénario faisait que j’étais en confiance. Cependant, là encore, je n’ai rien eu de bien transcendant. C’est bien filmé, c’est agréable à suivre visuellement mais j’ai quand même trouvé que c’était poussiéreux.

Là aussi, et tant pis si je me répète, j’ai trouvé que c’était trop classique. La mise en scène aurait clairement mérité plus de folie pour un tel sujet. Par moment, j’ai eu l’impression de faire un bond de quinze ans en arrière avec ses plans assez mous, cette photographie pas très belle et cette lumière sous exploité. Je n’ai jamais été embarqué dans les années 60 et c’est dommage car cela m’aurait plu énormément.

Après visuellement, c’est quand même correct. Le travail sur le dédoublement de Tom Hardy est bon, les costumes sont peut-être un peu trop propres mais ça marche. Le problème, c’est que j’ai été obligé de m’arrêter sur tous ses petits détails, la faute à mon ennui grandissant au fur et à mesure que je découvrais ce long métrage.

Il faut dire aussi que le montage est quand même bien mou du genou. Le film possède bien vingt bonnes minutes en trop. Peut-être aussi parce que je le trouve pénible et que j’aurais aimé qu’il se termine plus vite mais avec ce mélange de drame et d’humour, un peu plus de dynamisme n’aurait pas été un luxe et je ne parle pas spécialement de grandes scènes d’action. La bande originale accompagne l’ensemble sinon, ce n’est pas mauvais, ça se fixe là sans soucis et c’est déjà ça.

Pour résumer, malgré des qualités certaines et le fait que ce n’est pas non plus une catastrophe en soit, « Legend » m’a quand même profondément ennuyé. Heureusement que Tom Hardy fait le job car que ce soit du point de vue du scénario peu passionnant ou de la mise en scène assez molle, j’ai trouvé le temps long. Je lui laisserais peut-être une seconde chance à la télévision maintenant que je sais à quoi m’attendre, je pourrais même le regarder d’un œil je pense mais globalement, même en ayant des espérances assez basses, ce film n’a jamais su atteindre ses objectifs à mes yeux…

2/5 (Regardable)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s