Usual Suspects

Usual suspectsUsual Suspects (The Usual Suspects). 1 heure 46. États-Unis – Allemagne. Policier – Thriller. Sortie en France le 19 juillet 1995. Réalisé par Bryan Singer avec Kevin Spacey, Gabriel Byrne, Chazz Palminteri, Benicio Del Toro, Stephen Baldwin, Kevin Pollak, Pete Postlethwaite, Suzy Amis, Peter Greene, Giancarlo Esposito, Dan Hedaya…

Une légende du crime contraint cinq malfrats à aller s’acquitter d’une tâche très périlleuse. Ceux qui survivent pourront se partager un butin de 91 millions de dollars.

Cela faisait un sacré moment maintenant que je n’avais pas revu « Usual Suspects ». Pourtant, j’en gardais quand même des souvenirs assez frais, ce long métrage étant devenu assez mythique. C’est parce qu’en ce moment, j’étais en train de boiter (oui, mon cerveau fait des associations bizarres parfois pour choisir le film que je vais mater), que je me suis décidé à le revoir.

Si après de nombreux visionnages l’effet de surprise n’est plus là, je dois quand même reconnaitre que ce scénario réussi toujours à faire son petit effet sur moi. Je suis toujours pris du début jusqu’à la fin dans cette intrigue policière qui me tient en haleine et où le suspense est plutôt bien dosé je trouve. Chaque chose est très bien à sa place et même si par moment, je trouve que c’est un peu « simple » (la « révélation » finale du policier par exemple me fait sourire avec le temps), ça fonctionne bien.

Maintenant, je trouve quand même que par moment, le rythme est un peu lent. Je comprends qu’on veuille placer tous les pions, les flashbacks qui nous perdent jamais en route sont assez utiles mais une fois que l’on connait la fin, mes visionnages suivant me laissent à penser que davantage de dynamisme dans le récit aurait pu être appréciable. En revanche, les dialogues me plaisent énormément. Il y a de nombreuses répliques que je trouve assez savoureuses et qui s’intègrent très bien dans cette aventure.

La distribution est pour sa part impeccable avec comme maître de cérémonie, un Kevin Spacey (Verbal Kint) qui est brillant. L’acteur caméléon se met très bien au service de son rôle et je trouve qu’il a su jouer son personnage avec beaucoup de finesse sans jamais le rendre trop ridicule même si sa scène finale (parodié dans « Scary movie ») peut faire sourire. Charismatique, l’acteur évolue comme il se doit et j’ai trouvé intéressant sa façon de bien mettre en retrait son personnage lorsque la situation l’exige.

Chazz Palminteri (Dave Kujan) est très bon lui aussi même si je le trouve déjà un peu plus poussé dans la caricature du flic qui ne veut rien lâcher. Néanmoins, il s’impose bien à l’écran et fait le travail que l’on attend de lui. On aurait peut-être pu travailler un peu plus son rôle, l’étoffer davantage, jouer plus au chat et à la souris entre lui et Kevin Spacey.

J’ai bien aimé aussi Gabriel Byrne (Dean Keaton). C’est un acteur que j’apprécie énormément. C’est pour ça aussi que lui aussi j’aurais aimé le voir mieux exploité. Il s’impose bien dans la peau du leader que l’on respecte mais on aurait pu lui donner encore plus d’importance je pense. Pareil pour Benicio Del Toro (Fred Fenster). Lui, je comprends que son rôle soit moins mis en avant par rapport au scénario mais c’est vrai que comme c’est un acteur que j’aime bien, ça me frustre un peu.

Le reste du casting est en tout cas tout aussi bon. Comme tête à claques, Stephen Baldwin (Michael McManus) est bon tandis que Kevin Pollak (Todd Hockney) me fait bien rire sans être trop lourdingue. Parmi les rôles secondaires, celui qui sort du lot est malgré tout Pete Postlethwaite (Kobayashi) qui est tout simplement excellent. Il est tout en retenu mais chacune de ses apparitions sont assez jouissives je trouve.

Côté mise en scène, le travail de Bryan Singer est magnifique. Le long métrage porte bien les traits de son époque et malgré tout, je trouve qu’il n’a pas pris une ride. Il possède des plans que je trouve très beaux ainsi que des séquences mémorables et fluides qui rendent le spectacle encore plus plaisant. La réalisation habille vraiment bien l’ensemble avec d’ailleurs des scènes qui depuis sont devenus assez mythique comme le fameux passage de la parade que l’on peut retrouver sur l’affiche du film.

Comme je le dis un peu plus haut, l’utilisation des flashbacks est également assez judicieuse. On n’est jamais perdu, tout vient à point nommé et même si très rapidement, on sent le twist final qui est sensé nous surprendre, ça fonctionne bien quand même. J’ai bien aimé aussi la photographie du film qui donne une atmosphère agréable à ce thriller.

Même si je trouve qu’au fil des visionnages avec l’effet de surprise en moins le long métrage possède quelques petites lenteurs, le montage est quand même efficace. On ne s’ennuie pas, c’est bien prenant et même la bande originale composée par John Ottman enrobe bien ce papier cadeau. Dans sa globalité, je n’ai vraiment pas grand-chose à reprocher à cette mise en scène vraiment très agréable.

Pour résumer, cela m’a vraiment fait plaisir de revoir « Usual Suspects ». C’est typiquement le genre de long métrage qui perd un peu lorsque l’on connait l’issue finale mais malgré ça, je trouve que ça reste toujours excellent à suivre. L’intrigue est prenante, les acteurs très bons et la réalisation parfaite, bref, on a vraiment tous les ingrédients pour passer un bon moment.

4.5/5 (Grand Film)

Publicités

6 réflexions sur “Usual Suspects

    1. Ca faisait un petit moment maintenant que je ne l’avais pas revu mais j’ai été agréablement surpris de voir à quel point le film m’ait vite revenu en mémoire. Après, si il perd un peu en intensité une fois que l’on connait ses cinq dernières minutes, il n’en reste pas moins excellent 😉

      J'aime

  1. Rebonjour Mr Vladdy, je confirme que ce film est réussi avec comme point commun avec Seven: Kevin Spacey en John Doe et Kayser Söse: les deux films sont sortis à six mois d’intervalle: on a été gâté. Bonne après-midi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s