The Broken

The BrokenThe Broken. 1 heure 25. Grande Bretagne – France. Thriller – Fantastique – Épouvante. Sortie en France le 26 novembre 2008. Réalisé par Sean Ellis avec Lena Headey, Richard Jenkins, Melvil Poupaud, Ulrich Thomsen, Asier Newman, Michelle Duncan, Daren Elliott Holmes, Natasha Alderslade, Andrew Havill, Lobo Chan…

Gina McVey assiste avec sa famille au dîner d’anniversaire de son père lorsqu’un miroir se décroche du mur et se fracasse sur le sol. Lorsque Gina évoque les sept ans de malheur promis par la superstition, personne ne rit…Le lendemain, dans une rue de Londres, Gina s’aperçoit au volant de sa propre voiture. Stupéfaite, elle suit cette étrange apparition jusqu’à son appartement…Le même jour, Gina est victime d’un violent accident de la circulation qui l’empêche de se souvenir avec exactitude de ce qui s’est passé un peu plus tôt dans la journée…Peu à peu, elle va alors rassembler les pièces du puzzle, et découvrir ce qu’elle n’aurait jamais pu imaginer…

Cela faisait un petit moment que je souhaitais découvrir « The Broken ». Je n’avais rien vu ni lu à son sujet mais la présence de Lena Headey au casting me plaisait et je trouvais que l’affiche attiré l’attention. De même, je gardais un bon souvenir de « Cashback », le premier long métrage de Sean Ellis. Du coup, lorsque j’ai vu que je pouvais le visionner sur CanalPlay, je n’ai pas trop hésité et c’est confiant que je me suis plongé dans ce film.

Je suis très vite tombé de mon piédestal. Si l’idée de départ avait tout pour me plaire avec ce côté thriller fantastique, le scénario de Sean Ellis m’a très vite perdu en cours de route. De l’ouverture jusqu’à son final, j’ai trouvé que cette histoire était terriblement ennuyeuse. C’est bien simple, peu de temps après mon visionnage, j’ai l’impression d’avoir vu un film où il ne se passe absolument rien.

Un tout petit peu plus d’1H20 de flashbacks et de miroirs brisés avec une quasi absence de dialogues, j’ai dû boire ma cafetière pour ne pas m’endormir. Il y a bien par moment quelques fulgurances et le final s’emballe un peu mais quand vient le générique, c’est exactement le genre de projet qui me laisse sur ma faim et où j’ai envie de dire : « Tout ça pour ça ! ».

Du coup, je n’ai même jamais été convaincu par le casting. Les acteurs ne sont pas mauvais, ils font ce qu’on leur demande mais comme le scénario, les comédiens sont juste fantomatiques. Même Lena Headey (Gina McVey) que je me faisais une joie de revoir m’a semblé inexistante. On a l’impression qu’elle navigue dans ce récit sans véhiculé la moindre émotion et jamais, je ne me suis attaché à son personnage.

Quelle frustration aussi d’avoir dans sa distribution Richard Jenkins (John McVey) ou encore Ulrich Thomsen (Le Docteur Robert Zachman) et de les voir ainsi sous exploité. Je ne parle pas non plus du frenchie Melvil Poupaud (Stefan Chambers) dont je retiens la présence dans ce film par pur chauvinisme sans doute mal placé… Après, j’ai trouvé sympathique le duo Asier Newman (Daniel McVey) et Michelle Duncan (Kate Coleman) mais on les voit peu et ça ne suffit d’ailleurs pas à rendre mon visionnage plus plaisant que ça.

Je suis également assez déçu par la réalisation de Sean Ellis. C’est très propre et on voit bien qu’il sait manier la caméra mais je regrette vraiment de ne pas avoir retrouvé dans son deuxième long métrage la force de son œuvre précédente. C’est juste bien filmé après, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune âme, aucune folie et aucun éclat dans cette mise en scène.

Pire que tout, c’est aussi sa réalisation associé à un montage plombant qui rend à mon sens ce long métrage terriblement ennuyeux. Malgré une durée très courte, j’ai eu l’impression que le film en faisait le double. La musique signée par Guy Farley ne m’a pas non plus beaucoup aidé pour me réveiller et je trouve ça aussi dommage qu’on n’est pas jouer un peu plus avec les décors. Il y a vraiment peu de tension et on utilise pas du tout une quelconque tension pour créer un malaise…

Pour résumer, je suis vraiment déçu de « The Broken ». Aussitôt vu et quasiment aussitôt oublié pour moi, il n’y a vraiment pas grand-chose qui me plait dans ce projet. Le scénario est plat, on ne va jamais jouer à fond avec ses doubles, l’interprétation est extrêmement lisse et la réalisation de Sean Ellis, bien que propre, a fini par m’achever. Au final, je retiens juste que c’est un film très ennuyeux où il ne se passe rien et que je regrette presque d’avoir vu… Vraiment dommage…

1/5 (Très mauvais)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s