Les Razmoket – Le film

Les Razmoket - Le filmLes Razmoket – Le film (The Rugrats movie). 1 heure 20. États-Unis. Animation – Comédie. Sortie en France le 31 mars 1999. Réalisé par Norton Virgien et Igor Kovalyov. Avec les voix en version originale de Elizabeth Daily, Cheryl Chase, David Spade, Whoopi Goldberg, Tim Curry, Busta Rhymes, Christine Cavanaugh, Kath Soucie, Mélanie Chartoff, Phil Proctor, Cree Summer… Avec les voix en version française de Alexis Tomassian, Natacha Gerritsen, Dolly Vanden, Sylvie Jacob, Bernard Tiphaine, Jean-Claude Montalban, Emmanuel Curtil, Henri Labussière…

La famille Cornichon vient de s’agrandir avec l’arrive d’un bébé. Si papa et maman Cornichon sont ravis, ce n’est pas le cas de Tommy, jusqu’alors fils unique, qui trouve que sa vie est par trop bouleversée par l’irruption de ce nouveau-né. Aidé de ses copains et de son auto-reptile, il décide d’enlever le marmot. Les Razmoket se lancent alors bravement dans l’aventure mais s’égarent en chemin et se retrouvent au beau milieu d’une immense foret remplie d’ombres menaçantes.

La dernière fois que j’ai dû tomber sur un épisode des Razmoket à la télévision, j’étais encore tout jeune. Je dois bien admettre que cette série télévisée me faisait bien marrer et malgré tout, je n’avais jamais eu l’occasion de voir son adaptation cinématographique dans son intégralité. C’est donc avec curiosité et une pointe de nostalgie que je me suis mis à découvrir « Les Razmoket – Le film ».

C’est un sacré bon en arrière que j’ai fait à travers ce film. Le scénario écrit par David N. Weiss et J. David Stem m’a fait retourner à une époque où mon seul soucis, c’était de finir mes devoirs. J’avoue que je ne dois sans doute pas être très objectif du coup quand je parle de cette œuvre. J’ai découvert ce long métrage avec une certaine tendresse et j’y ai même pris pas mal de plaisir.

Avec mes yeux d’adultes, je reconnais que le programme est très enfantin. Il est même très bien calibré pour son public, un public qui n’est pas trop déstabilisé par rapport au support télévisuel dont il est très respectueux. Pourtant, le scénario regorge quand même de quelques petits clins d’œil et d’une certaine finesse parfois dans la répartie que j’ai apprécié.

Pour être honnête, je m’attendais à quelque chose de trop léger et au final, j’ai été assez surpris de voir que ce film tenait bien la route. C’est sympathique, c’est drôle, on passe un bon moment et c’est un film familial efficace. Il y a bien quelques maladresses mais dans l’ensemble, ce nouvel épisode beaucoup plus long fonctionne bien.

Côté distribution vocale, je m’attarderais que sur les voix françaises. Ça m’a fait super plaisir de retrouver des tonalités qui étaient bien resté ancrées dans ma mémoire. Les voix sont vraiment bien choisi en fonction des personnages, la caricature fonctionne et la surenchère est présente juste comme il le faut pour que l’on se laisse aller. Des années plus tard, j’apprécie encore beaucoup ce casting vocal.

La mise en scène de Norton Virgien et Igor Kovalyov est également très bonne. Visuellement, c’est dans la continuité de la série télévisée. L’esprit et le même et l’ambiance ne change pas. Maintenant, on sent quand même qu’il y a un budget cinéma derrière. L’animation est plus lisse et il y a quelques plans un peu plus « sophistiqués » que ce que l’on pouvait avoir l’habitude de voir.

Le résultat est très honnête. C’est coloré, il y a toujours ce jeu dans la profondeur et avec certains zooms que j’aime bien tandis que j’ai bien aimé cette sensation de retrouver des personnages que je n’avais quitté qu’hier. Là où je vois que l’univers a quand même bien fonctionné sur moi, c’est qu’en découvrant ce film, je n’ai pas été surpris. J’étais en terrain connu et j’ai retrouvé tous les petits détails qui me plaisaient.

Petit bémol peut-être concernant le montage. L’histoire se suit avec légèreté mais au milieu, il y a quand même un petit coup de mou. Tout ceci me fait dire que le support télévisuel était vraiment adéquat pour ce genre de récit. Néanmoins, même si le rythme en pâtit un peu, la dynamique reste encore là et je ne me suis pas non plus foncièrement ennuyé. Cette petite perte de tonus et de plus compensé par une bande originale composée par Mark Mothersbaugh qui est parfaite (et là aussi, quelle nostalgie de réentendre le générique de la série télévisée).

Pour résumer, j’ai vraiment adoré découvrir enfin « Les Razmoket – Le film ». Je ne sais pas si le long métrage fonctionne avec le jeune public de maintenant mais je ne serais quand même pas étonné tant on se trouve devant un programme familial de qualité. Les enfants en ont pour leur compte tandis que les adultes apprécieront sans doute la finesse des dialogues et des situations. Pour ma part, c’est du tout bon, j’ai adoré retrouvé mes jeunes années et malgré quelques petites baisses de rythme, c’est un film d’animation que je pourrais revoir avec beaucoup de plaisir.

4/5 (Excellent)

Publicités

4 réflexions sur “Les Razmoket – Le film

  1. J’ai vu ce film très jeune, mon enfance étant bercée par les Razmokets en sortant de l’école (obligatoire chez moi de bouffer des tartines de Nutella devant les épisodes !), j’avais donc vu le film mais je n’avais pas trop accroché en fait ! Alors peut-être que maintenant avec un regard plus adulte, ça serait différent !

    J'aime

    1. Je suivait moi aussi la série à la télévision en sortant de l’école et j’étais fan mais bizarrement, je n’ai jamais vu les films. C’est peut-être le retour en enfance qui à jouer mais j’ai vraiment passer un bon moment.

      Aimé par 1 personne

  2. Ça me rappelle plein de souvenirs les Razmoket; que des bons souvenirs d’ailleurs. Quand je rentrais de l’école et que je prenais mon gouter devant la télé. Le bon temps! Du coup, en lisant cet article je suis un peu nostalgique de cette douce période rythmée par Couette- Couette et tous les autres.
    Franchement, il faudrait que je vois ce film!
    Merci en tout cas pour ce retour en arrière!

    J'aime

    1. Ce fut un sacré retour en arrière pour moi aussi surtout que j’ai vécu les même souvenirs que toi avec cette série lorsque je sortais de l’école. J’avais encore jamais eu l’occasion de voir le film donc lorsque je l’ai vu disponible sur Netflix, je n’ai pas hésité. Il y a pas longtemps, il me semble l’avoir vu en dvd dans un coffret avec la famille Delajungle et un autre animé dont j’avoue avoir oublié le nom 😉 Ravi en tout cas que ce retour en arrière t’ait plu 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s