The Big Lebowski

The Big LebowskiThe Big Lebowski. 1 heure 57. États-Unis. Comédie. Sortie en France le 22 avril 1998. Réalisé par Joel Coen et Ethan Coen avec Jeff Bridges, John Goodman, Julianne Moore, Steve Buscemi, David Huddleston, Philip Seymour Hoffman, Tara Reid, John Turturro, Sam Elliott, Ben Gazzara, David Thewlis, Peter Stormare, Flea…

Jeff Lebowski, prénommé le Duc, est un paresseux qui passe son temps à boire des coups avec son copain Walter et à jouer au bowling, jeu dont il est fanatique. Un jour deux malfrats le passent à tabac. Il semblerait qu’un certain Jackie Treehorn veuille récupérer une somme d’argent que lui doit la femme de Jeff. Seulement Lebowski n’est pas marié. C’est une méprise, le Lebowski recherché est un millionnaire de Pasadena. Le Duc part alors en quête d’un dédommagement auprès de son richissime homonyme…

Aussi culte soit-il, je n’avais jamais vu avant ce jour « The Big Lebowski ». Pourtant, il me tentait beaucoup, ça avait l’air d’être un bon délire et le casting me faisait bien de l’œil mais je suis moins attiré par le cinéma des Coen. En tout cas, comme le film est passé il n’y a pas longtemps à la télévision, je n’ai pas résisté à la tentation d’enfin le découvrir.

Et j’ai bien fait car j’ai vraiment adoré ce scénario écrit par Joel Coen et Ethan Coen. J’ai eu le droit au bon gros délire que j’espérais avec un humour qui fait bien mouche, des répliques fortes savoureuses qui font qu’on ne voit pas le temps passé et un regard acide sur les comportements de notre société que je trouve amusant.

Il y a bien quelques trips qui me sont passés un peu au-dessus de la tête (je ne suis pas fan des parties « rêvées » du Duke par exemple) mais dans l’ensemble, j’ai eu le droit à un bon gros moment de cinéma. C’est bien simple, c’est d’ailleurs à ce jour le meilleur film estampillé Coen que j’ai pu voir (je précise « à ce jour » car je n’ai pas encore vu toute leur filmographie).

Devant la caméra, je me suis également régalé devant un casting de luxe qui semble bien s’éclater. Jeff Bridges (Jeff « The Dude » Lebowski) est excellent dans la peau du héros. J’ai adoré sa cool attitude et son état d’esprit. Pourtant, c’est le type de personnage que l’on pourrait détester mais je le trouve extrêmement sympathique.

Il forme un excellent duo avec le parfait John Goodman (Walter Sobchack). Ce dernier est le personnage qui m’a fait le plus kiffé. J’ai aimé chacune de ses apparitions qui m’ont fait énormément rire. A l’image de cette distribution, il est dans la surenchère, dans la caricature mais c’est malgré tout très jouissif comme lors de la scène culte où il sort son arme dans le bowling. Rien que pour la performance de l’acteur, je pourrais revoir ce long métrage sans soucis.

Le reste du casting est tout aussi bon. Si je regrette qu’on n’exploite pas davantage Steve Buscemi (Donny) ou encore Julianne Moore (Maude Lebowski), d’autres personnages secondaires m’ont quand même fait sourire et m’ont plu dans leurs interprétations excessif. C’est le cas par exemple de Philip Seymour Hoffman (Brandt) ou encore John Turturro (Jesus Quintana).

Globalement, il y a que David Huddleston (Jeffrey Lebowski) que j’ai trouvé beaucoup trop en retrait par rapport à son importance dans le récit. C’est dommage car le comédien fait bien ce qu’on attend de lui. Notons les excellents jeux de Sam Elliott (L’étranger), Tara Reid (Bunny Lebowski), Peter Stormare (Uli Kunkel), David Thewlis (Knox Harrington) ou encore Flea (Kieffer), qui viennent compléter une distribution déjà bien rempli.

La réalisation de Joel Coen et Ethan Coen est aussi très sympathique. D’une manière générale, je ne suis pas un grand fan de leur cinéma (sans pour autant le détester) mais ici, le film passe assez facilement. Il y a plusieurs plans que je trouve assez inventif, assez originaux, sans pour autant étouffer l’histoire avec une mise en scène trop tape à l’œil.

Le long métrage vieillit vraiment très bien avec un univers qui lui est propre, des décors excellents et un choix dans les costumes qui me plait bien. Visuellement, c’est très agréable à visionner et le montage fait que l’œuvre est assez dynamique. Excellent point aussi concernant la bande originale composée par Carter Burwell que j’ai adoré et que je me réécouterai bien d’ailleurs.

Pour résumer, « The Big Lebowski » fut pour moi une excellente surprise. Ce film n’a pas volé son statut de classique du cinéma. Pour peu que l’on rentre rapidement dans ce délire, on a tous les ingrédients pour passer un excellent moment avec des répliques et des scènes anthologiques. Dans la multitude de qualités que je trouve à ce film que ce soit dans le fond ou dans la forme, je retiendrais quand même au-dessus du lot une bande originale soignée très efficace ainsi que l’interprétation de John Goodman qui vaut le détour à elle seule. Un film que je reverrais avec grand plaisir.

5/5 (Approved by Vladdy)

Publicités

4 réflexions sur “The Big Lebowski

  1. Un de mes films préférés et certainement un des meilleurs des Coen même si j’admets qu’il faut entrer dans le délire et qu’il faut (en ce qui me concerne en tout cas) le regarder à plusieurs reprises pour vraiment l’apprécier. Je crois que j’ai fini par connaître ce film par coeur !

    J'aime

    1. Pour ma part, je ne suis pas spécialement un fan des frères Coen. Je suis assez hermétique à leur univers et leur filmographie ne me fait pas rêver même si je reconnais apprécier quand même quelques unes de leurs œuvres. C’est aussi pour ça que ce « The big Lebowski » fut pour moi une agréable surprise car pour le coup, je me suis vraiment amusé avec eux et j’ai vraiment pris mon pied (même si c’est surtout le récit et l’interprétation démente de Bridges et Goodman qui a beaucoup joué chez moi 😉 ).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s