L’âge de glace 2

L'âge de glace 2L’âge de glace 2 (Ice Age 2 : The Meltdown). 1 heure 26. États-Unis. Animation – Comédie. Sortie en France le 5 avril 2006. Réalisé par Carlos Saldanha avec les voix en version originale de Ray Romano, John Leguizamo, Denis Leary, Seann William Scott, Josh Peck, Queen Latifah, Will Arnett, Jay Leno, Chris Wedge… Avec les voix en version française de Gérard Lanvin, Vincent Cassel, Élie Semoun, Christophe Dechavanne, Alexis Tomassian, Armelle Gallaud, Emmanuel Payet, Gérard Surugue…

Pour Manny le mammouth, Sid le paresseux et Diego le tigre à dents de sabre, la vie est beaucoup plus douce depuis que les glaces fondent et que la température remonte. Mais les problèmes ne sont pas terminés pour autant !
Manny rêve de fonder une famille, mais la toute dernière femelle de son espèce, Ellie, se prend pour un opossum… Plus grave encore, un immense barrage de glace qui retient l’océan est sur le point de se rompre sous l’effet du réchauffement et menace d’engloutir leur petit coin de paradis. Leur seule chance de survie se trouve à l’autre bout de la vallée…
Voilà nos trois héros, accompagnés d’Ellie et de ses deux insupportables frères, Crash et Eddie – de vrais opossums, eux ! – lancés dans un périlleux voyage vers la vie…

« Quand on pue comme ça, on a l’élégance de s’éteindre. »

Presque tout de suite après avoir revu le premier volet de « L’âge de glace », je ne pouvais pas m’empêcher de revoir sa suite à savoir « L’âge de glace 2 ». Je me souviens qu’il a fallu que j’aille le voir trois fois en salles ce film (pour des raisons que je n’ose pas dire ici ^^) mais ça m’as fait plaisir de le revoir en Blu-ray.

Peu de temps après leurs rencontres et leurs premières aventures, on retrouve nos trois héros de l’ère glaciaire pour de nouvelles péripéties. Fidèle à l’esprit d’une suite, le scénario nous ressert les mêmes ingrédients que le premier opus en les améliorant et en nous offrant encore plus d’humour et d’aventures.

Tous les thèmes phares du premier film comme l’amitié et la famille sont une nouvelle fois abordé et exploité de très bonne façon. Seul le thème de l’écologie avec le réchauffement de la planète prend ici une place plus importante encore. Il faut dire aussi qu’entre temps ce sujet n’as eu de cesse que de trouver un intérêt auprès des spectateurs qui se sentent concerné par cette cause et les scénariste Jon Vitti, Peter Gaulke, Gerry Swallow et Jim Hecht l’exploite de bonne manière.

Une nouvelle fois, le ton se veut un peu moralisateur mais sans jamais être trop lourd, toujours avec beaucoup de subtilités et surtout beaucoup d’humour ce qui fait que le message passe encore plus facilement. Les clins d’œil sont toujours au rendez-vous tandis qu’on ne boude pas notre plaisir de retrouver de nouveaux personnages tout aussi déjanté que nos héros.

Du point de vue du casting vocal, tout comme le premier volet je ne vais pas m’attarder sur la distribution en version originale car j’ai toujours vu ce film en version française mais une nouvelle fois encore, j’ai pris beaucoup de plaisir avec le trio Gérard Lanvin – Vincent Cassel – Elie Semoun. Dans le rôle de Manfred le mammouth, Gérard Lanvin prête une nouvelle fois à merveille sa voix. Il possède toujours ce timbre charismatique tout en réussissant à faire évoluer sa voix pour nous montrer d’autres aspects de son personnage que l’on va découvrir ici, un peu plus renfermé sur lui-même, un peu plus timide avec surtout une crainte pour l’avenir.

Vincent Cassel va lui aussi donner un autre visage à son personnage avec son timbre vocal. Dans cette suite, on découvre Diego moins terrifiant, plus abordable, touché par les bienfaits de la famille et de l’amitié mais aussi par ses peurs. C’est d’ailleurs assez intéressant je trouve d’avoir mis une phobie à ce personnage qui du coup devient encore plus attachant et Vincent Cassel se prête toujours au jeu de très bonne façon.

Elie Semoun, fidèle à lui-même, excelle une nouvelle fois dans le registre comique où il était à l’aise dans le premier opus. Cependant, dans ce film je crois que c’est sans doute lui qui voit la plus nette évolution. Bien sûr, il est toujours le « bouffon » de service, le roi de la gaffe, le prétentieux de la bande mais le scénario nous montre une nouvelle facette de Sid qui malgré ses maladresses va se révéler être aussi de très bon conseil. Il ne les formule pas toujours de la meilleure façon qu’il soit mais le comédien arrive à donner de la crédibilité à son héros ne le faisant jamais tomber dans le ridicule et en le rendant encore plus touchant.

Parmi les nouvelles arrivées, on notera la très bonne prestation vocale de Christophe Dechavanne (Crash) et Alexis Tomassian (Eddie) qui sont délirant en opossum tandis que Armelle Gallaud vient apporter à travers Ellie et sa voix un peu de naïveté, de fraicheur et de féminité qui n’est pas pour déplaire à nos oreilles même si par moment le timbre est un peu surjoué je trouve.

De toute façon, cette fois ci c’est le discret Scrat qui vole clairement la vedette du film. Il a cette fois ci plus d’importance et même si on le voit toujours très peu, c’est sans doute le personnage qui possède le plus grand capital sympathie. Chacune de ses apparitions nous font décrocher la mâchoire à force de rire. Pour ma part, la scène où il combat des piranhas est devenue culte à mes yeux ^^ .

L’évolution générale du film se fait ressentir aussi dans l’animation. Bien que Chris Wedge est laissé Carlos Saldanha seul aux commandes (même si il reste producteur exécutif) cela n’handicape en rien le sujet bien au contraire. L’animation qui était déjà pas mal dans le premier film est encore meilleure ici.

C’est toujours fluide et agréable à voir mais on sent que la technique a été amélioré ne serais ce que dans la conception des personnages. Même les décors sont plus réussis je trouve notamment la vallée au début du film où l’endroit de l’enfance d’Ellie que je trouve vraiment très beau. J’ai beaucoup aimé aussi tout ce qui est effet aquatique. Ce n’est pas toujours évident de bien réussir de l’eau en animation mais dans ce film j’ai vraiment été emballé. L’eau parait bien vivante et même lorsque celle-ci se colle aux personnages cela reste beau à voir.

Les dessins sont toujours simplistes ce qui permet aussi de continuer de prendre des libertés vis à vis de l’histoire mais esthétiquement parlant c’est beau je trouve. La mise en scène se veut aussi plus dynamique. En effet, le temps passe encore plus vite dans cette suite au point que lorsque le mot fin apparait, on se demande si on n’a pas eu des scènes supprimées tant on ne s’est pas rendu compte une seule fois du temps qui s’est écoulé.

La bande originale est elle aussi très belle et même si David Newman a laissé sa place de compositeur à John Powell, ce dernier nous offre une bonne partition, pas transcendante mais qui colle avec le film et qui assure une bonne continuité avec le premier long métrage. Mon seul regret, c’est qu’il manque peut-être un thème phare vraiment puissant qui nous fait penser à cette franchise dès qu’on l’entendrait.

Pour résumer, « L’âge de glace 2 » fait partie de ses suites que je trouve réussie. On a gardé les ingrédients de base, on les a peaufinés, améliorés et on a rajouté de la nouveauté au mélange pour nous offrir un divertissement excellent toujours aussi plaisant. Un tantinet meilleur que le premier à mes yeux qui était pourtant déjà très bon, cette suite nous fait passer un très bon moment sans prise de tête avec en prime un Scrat qui prend plus d’ampleur. Je ne regrette pas de l’avoir revu en tout cas et maintenant je n’ai plus qu’une hâte, c’est de retrouver tous ses personnages dans le troisième film qui s’annonce tout aussi bien.

4/5 (Excellent)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s