Insaisissables 2

Insaisissables 2Insaisissables 2 (Now You See Me 2). 2 heures 05. États-Unis. Policier – Comédie. Sortie en France le 27 juillet 2016. Réalisé par Jon M. Chu avec Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Mark Ruffalo, Lizzy Caplan, Dave Franco, Morgan Freeman, Michael Caine, Daniel Radcliffe, Jay Chou, Sanaa Lathan, David Warshofsky, Tsai Chin, Richard Laing…

Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent !
Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle.
Ils ignorent que cet homme d’affaires, Walter Marbry, a une longueur d’avance sur eux, et les conduit dans un piège : il veut que les magiciens braquent l’un des systèmes informatiques les plus sécurisés du monde. Pour sortir de ce chantage et déjouer les plans de ce syndicat du crime, ils vont devoir élaborer le braquage le plus spectaculaire jamais conçu.

« Les apparences sont toujours trompeuses. »

C’est dans le cadre d’une avant-première avec une soirée consacrée à la franchise que j’ai eu l’occasion de découvrir en salles « Insaisissables 2 ». Ayant bien aimé le premier opus, je partais plutôt confiant pour cette suite. J’en attendais pas une grande révolution, j’espérais juste qu’elle reprenne les mêmes ingrédients pour me divertir de nouveau.

Dans l’ensemble, c’est un peu ce que ce film a fait. Le scénario écrit par Ed Solomon reprend la même trame avec une succession de petits tours qui sont sensés nous emmenés vers le grand tour final et son lot de rebondissements tout en nous dévoilant au fur et à mesure les ficelles desdits tours pour rendre le tout un peu plus crédible.

En l’état, pas de surprises donc pour ce divertissement qui m’a bien plu. Le seul reproche que je pourrais lui faire, c’est que même si c’était déjà le cas auparavant, cette fois-ci, c’est beaucoup trop gros pour réellement convaincre. Je me suis beaucoup amusé, je l’admets, mais je trouve que cette histoire a perdu un peu de sa magie dans l’illusion. L’effet de surprise qui a disparu est passé par là mais aussi une volonté d’aller dans une surenchère qui n’était pas forcément nécessaire. Heureusement, l’humour est toujours là et plaisant.

Côté distribution, on prend les mêmes et on recommence. Jesse Eisenberg (Daniel Atlas) me plait toujours, j’aime bien d’ailleurs la façon dont on va jouer sur l’ego de son personnage. Mark Ruffalo (Dylan Rhodes) est plus exposé mais il passe moins pour le clown de service ce que j’aime bien. Dave Franco (Jack Wilder) est un peu plus mis en avant dans le groupe ce qui est appréciable tandis que le tandem Morgan Freeman (Thaddeus Bradley) et Michael Caine (Arthur Tressler) font eux aussi un bon retour.

Les nouveautés dans ce groupe vient de Woody Harrelson (Merritt McKinney / Chase McKinney) qui se voit doter d’un jumeau. Ce n’était pas forcément la bonne idée du film mais ça permet à l’acteur de nous livrer une double interprétation différente et convaincante. Quant à Isla Fisher, elle passe la main dans ce groupe pour raison de grossesse et c’est donc une nouvelle venue avec Lizzy Caplan (Lula) à qui ont à le droit. J’ai beaucoup aimé cette dernière pour ma part. J’ai trouvé qu’elle s’intègre assez bien dans ce groupe et le côté déjanté de son personnage m’a plu surtout que je trouvais le personnage de Henley auparavant pas assez explosif bien qu’agréable.

Quant à la nouvelle tête de méchant du film, on a le droit à quelqu’un qui connait bien le monde de la magie puisque c’est Daniel Radcliffe (Walter Mabry) qui fait son introduction dans cet univers. Niveau folie, son rôle se pose bien là. On est dans la surenchère mais ça m’a bien fait marrer au point que je regrette vraiment qu’on ne le voit pas davantage. Il en fait des tonnes mais ça me botte vraiment et le comédien semble lui aussi avoir pris un certain plaisir.

Pour le reste du casting, les autres seconds rôles sont un peu moins mémorables voir même anecdotique tant leurs utilités n’est pas toujours visible à l’écran. C’est le cas par exemple de Sanaa Lathan (La directrice adjointe Natalie Austin) ou encore de Jay Chou (Li). Ce dernier est d’ailleurs introduit dans ce récit de façon très maladroite à tel point qu’on n’y croit jamais.

A la réalisation, Louis Leterrier passe le relai à Jon M. Chu. Il y a bien quelques différences dans la façon de poser sa caméra et de mettre en avant les différents tours mais globalement, ce n’est pas choquant. Le cinéaste ne marque pas vraiment de son empreinte cette saga mais se contente surtout d’exploiter un univers qui était déjà bien en place.

Si je regrettais le manque d' »artisanat » dans les précédent tours de magie, c’est encore plus flagrant ici. L’illusion ne fonctionne plus trop dans la façon dont on nous la présente et c’est aussi pour cela que le récit a sans doute moins marcher sur moi cette fois-ci. Ça n’enlève en rien que le montage est dynamique et que je me suis quand même encore amusé sans m’ennuyer.

Si cela reste cohérent avec ce que l’on a déjà vu, j’apprécie un peu moins les décors de ce volet surtout ceux de Macao qui ne m’ont pas spécialement dépaysé. Quant à ceux de Londres, ce n’est tellement pas exploité que cela aurait pu être dans une autre ville que cela n’aurait pas changé grand-chose. Concernant la musique de Brian Tyler, c’est en revanche toujours plaisant avec ce retour du thème phare qui me plait bien.

Pour résumer, une fois la très bonne surprise du premier film passé, le soufflé retombe un peu dans sa suite. « Insaisissables 2 » n’est pas mauvais. C’est un divertissement honnête qui ne nous vole pas sur sa marchandise et qui assume son statut de divertissement. Malheureusement, à force de vouloir tomber dans la surenchère, le film se perd un peu. Il n’empêche, je me suis quand même de nouveau bien amusé et je pourrais revoir ce film que j’ai trouvé très bon. Si il y a de nombreuses maladresses, il y a aussi de très bonnes choses qui font que j’ai passé une excellente soirée, j’espère juste que le troisième opus qui semble être déjà sur les rails sera se renouveler car j’apprécie vraiment bien cette bande.

3.5/5 (Très bien)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s