Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ

Deux heures moins le quart avant Jésus-ChristDeux heures moins le quart avant Jésus-Christ. 1 heure 37. France. Comédie. Sortie en France le 6 octobre 1982. Réalisé par Jean Yanne avec Coluche, Michel Serrault, Jean Yanne, Mimi Coutelier, José Artur, Michel Auclair, Darry Cowl, Daniel Emilfork, Françoise Fabian, Michel Constantin, Paul Préboist, Philippe Clay, Yves Mourousi, Léon Zitrone, Valérie Mairesse…

Rahatlocum est une colonie romaine nord-africaine où Jules César est venu passer des vacances dispendieuses. La révolte gronde parmi le petit peuple qui se trouve un leader en la personne du garagiste de Ben-Hur Marcel.

« Un gosse qui est né dans une étable à Bethléem, franchement, tu crois que ça va changer la face du monde, toi ? Bah quoi ? J’ai dit une connerie ? »

Bien parti pour me faire une soirée spéciale comédie française que je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir, c’est tout de suite après ma découverte de « Pinot simple flic » que je me suis mis à voir ce « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ ». J’avais pas mal d’attentes vis à vis de ce film qui me faisait de l’œil depuis un moment maintenant.

Et je dois dire que mes attentes ont été comblées. J’ai adoré ce scénario écrit par Jean Yanne. On retrouve toute la finesse et la folie de son auteur dans un univers décalé qui n’a pas pris une ride. Le film est bien ancré dans son époque et pourtant, il est amusant (voir terrifiant parfois) de constater que ce récit est encore ancré dans notre actualité.

Bourrés d’anachronismes, le scénario se joue du péplum pour nous livrer une parodie hilarante qui s’assume totalement jusqu’à son moindre placement de produits. Riche en répliques et en situations savoureuses, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette histoire assez jouissive qui réussit à amuser autant qu’à pointer du doigt les travers de notre société sans jamais faire de fausses notes.

Devant la caméra, on a le droit à une belle brochette d’acteur à commencer par un Coluche (Ben Hur Marcel) très à l’aise dans ce registre. Pas aussi mis en avant que je l’aurais cru, le comédien touche ici à des thèmes qui lui sont chers et semble parfaitement à sa place. Face à lui, Michel Serrault (Jules César) est énorme également dans son cabotinage même si il surfe énormément sur son personnage de Zaza dans « La cage aux folles ».

Rempli de second rôles efficace à l’image de Jean Yanne (Paulus) qui s’octroie un bon petit rôle très bon pour lui, la distribution est parfaite et fait exactement ce que l’on attend d’elle. Parmi ce riche casting, je retiens principalement Mimi Coutelier (Cléopâtre) que j’ai trouvé sympathique, Michel Auclair (Demetrius) qui est très efficace ainsi que Paul Préboist (Le gardien du lion) qui est hilarant. Les petits clins d’œil d’Yves Mourousi (Le présentateur du journal télévisé) et de Léon Zitrone (Le présentateur du cirque) remis à leur époque donnent aussi beaucoup de charme.

Côté réalisation, Jean Yanne nous offre une comédie dynamique qui remplit son cahier des charges. Le réalisateur a très bien su exploiter l’antiquité tout en la replaçant dans un contexte un peu plus contemporain. Très rapidement, je me suis laissé prendre au jeu tout en aimant ses différents décors en carton.

Si à titre personnel, le film aurait pu être amputé d’une petite dizaine de minutes, je ne me suis en tout cas jamais ennuyé devant ce spectacle qui m’a fait beaucoup rire. Ses costumes haut en couleurs et cette folie ambiante donne une atmosphère plaisante à ce divertissement le tout avec une bonne musique de Jean Yanne (qui cumule décidément plusieurs casquettes) et Raymond Alessandrini.

Pour résumer, j’ai adoré « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ ». Ce n’est sans doute pas le film avec Coluche pour lequel j’ai le plus d’affection mais je le trouve diablement efficace et toujours autant d’actualité. C’est d’ailleurs ce qui en fait sa force et j’ai pris beaucoup de plaisir devant mon visionnage. Avec un très bon travail d’écriture de Jean Yanne, c’est le genre de comédie plaisante que je reverrais volontiers.

4.5/5 (Grand Film)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s