Peter et Elliott le dragon (1978)

Peter et Elliott le dragonPeter et Elliott le dragon (Pete’s Dragon). 2 heures 08. États-Unis. Fantastique – Musical – Animation – Comédie. Sortie en France le 18 octobre 1978. Réalisé par Don Chaffey avec Sean Marshall, Mickey Rooney, Helen Reddy, Jim Dale, Red Buttons, Shelley Winters, Charles Tyner, Jeff Conaway, Gary Morgan, Cal Bartlett, Jane Kean, Jim Backus…

Nouvelle-Angleterre, au début du XXe siècle. Peter, un orphelin de neuf ans, s’échappe de sa famille adoptive qui le maltraite. Son seul ami, un dragon de cartoon nommé Elliott, a le pouvoir de devenir invisible quand bon lui semble. Les deux camarades arrivent dans une petite ville côtière et trouvent refuge chez le gardien du phare. Ensemble, ils vont vivre d’incroyables aventures et devront affronter le terrible Docteur Terminus qui veut mettre la main sur Elliott…

« Un dragon ! Un dragon !
C’est vrai j’ai vu un dragon ! »

Cela faisait une éternité que je n’avais pas revu « Peter et Elliott le dragon ». J’en gardais pourtant un bon souvenir. Il faut dire que ce classique Disney a bercé une partie de mon enfance car ce film faisait partie des rares VHS que je possédais au point que je regardais ce long métrage en boucle. Seulement voilà, depuis cette partie de ma jeunesse, je ne l’avais pas revu et j’ai profité qu’il passait sur mon service de vidéo à la demande pour me refaire une piqûre de rappel.

Ce visionnage m’a permis de constater qu’avec le temps qui passe, mes goûts en matière de cinéma a quand même un peu évolué. En effet, même si je continue d’avoir de la tendresse pour cette histoire que je suis avec plaisir, je n’ai cette fois ci pas retrouvé les mêmes sensations magiques que je pouvais avoir par le passé. Le scénario écrit par Malcolm Marmorstein est très gentillet, très mignon et plein de bonne humeur mais force est de constater qu’avec le temps, ce n’est pas le Disney que je reverrais le plus souvent en boucle maintenant.

Après, je comprends aussi quand même pourquoi j’aimais ce film étant gamin. C’est frais, il y a de l’humour, de la bonne humeur, de belles valeurs sur la famille ainsi que l’amitié tandis que les répliques légères et les situations cocasses font que ce film a tout pour ravir un jeune public. Mais bon, sa trame reste quand même maintenant beaucoup trop simpliste et ça manque d’un véritable enjeu dramatique pour vraiment captiver un public plus adulte à la différence d’un « Mary Poppins » qui avait su par le passé être plus abouti sur ce point par exemple.

Côté distribution, je ne vais pas vous mentir, je ne connais que la version française de ce long métrage. Il m’est donc difficile d’être totalement objectif vis à vis de la prestation des différents comédiens même si dans leurs gestuelles et leurs présences à l’écran, je trouve que l’ensemble du casting fait plutôt bien le job. L’ensemble est un peu daté, ça colle bien à l’époque mais ce n’est en rien honteux. Si maintenant Sean Marshall en Peter m’apparait beaucoup trop léger, j’apprécie en revanche beaucoup plus la charmante Helen Reddy en Nora qui est tout de suite très sympathique.

Ceux qui sortent un peu plus du lot à mes yeux, c’est Mickey Rooney en Lampie qui est irrésistible et très drôle tandis que j’ai beaucoup aimé le décalé Jim Dale en Docteur Terminus. D’une manière générale de toute façon, tout le monde colle bien avec ce projet même Red Buttons en Hoagy qui est assez drôle. Petite mention aussi pour la famille d’adoption de base de Peter avec Shelley Winters dans la peau de Lena Gogan en tête qui incarne bien les méchants bouseux de service même si comme l’ensemble, ça reste très caricatural.

Concernant la version française, j’avoue ne pas savoir si j’ai vu récemment le doublage français de 1978 ou celui de 2003 (il me semble que c’est celui de 1978 avec Nicole Croisille mais j’ai un doute). Quoiqu’il en soit, si vocalement il y a quand même un surjeu avec en prime quelques chansons qui ont un peu de mal à sortir je trouve, globalement ce n’est pas trop détestable malgré tout et même si parfois on tombe un peu trop dans les aigus, ça passe quand même bien.

Du côté de la réalisation, le travail de Don Chaffey a pris un petit coup de vieux. Par exemple (pour reciter le même film sorti avant et dont on a voulu surfer sur le succès), j’ai trouvé que « Mary Poppins » qui pourtant bénéficie de plus d’animation à nettement mieux vieilli. Les traits d’Elliott assez grossiers (même si cela le rend sympathique) jouent peut-être pour beaucoup mais le film fait quand même maintenant assez poussiéreux dans sa technique. Maintenant, c’est aussi cela qui lui donne un peu de charme.

Après, c’est à l’image du scénario. C’est très gentillet avec des cadres prévisibles et des décors qui font un peu faux mais qui accentue également la « beauté » que ce long métrage possède. On est dans un conte enfantin et ça se voit à l’écran. C’est d’ailleurs aussi pour ça que je pense que le film peut très facilement toucher un très jeune public mais un peu moins les parents qui préféreront se retourner vers d’autres œuvres Disney. Quant à la bande originale composée par Irwin Kostal, elle est bien mais ce n’est pas ma musique Disney que je préfère, la faute comme je le dis un peu plus haut, à des chansons un peu poussives que ce soit dans ses paroles ou dans la façon de les chanter. C’est mignon mais ça s’arrête là.

Pour résumer, mon souvenir concernant « Peter et Elliott le dragon » a un peu changé à l’image de ma cinéphilie qui demande autre chose. Cela ne m’empêche pas d’avoir beaucoup de tendresse pour ce long métrage dont j’ai usé la VHS durant ma jeunesse. Maintenant, si les enfants apprécieront sans doute cette histoire très Disney avec son aspect mignon, son humour, sa légèreté et ses bonnes valeurs, les parents quant à eux préféreront sans doute se diriger vers d’autres projets de la firme à la souris. Quoiqu’il en soit, ça reste un divertissement familial honnête, pas bien méchant et quand même agréable à suivre une fois que l’on rentre dedans.

3/5 (Bien)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s