Ip Man 3

Ip man 3Ip Man 3 (Yip Man 3). 1 heure 45. Hong-Kong. Arts Martiaux – Action – Drame. Sortie en France le 27 avril 2016 directement en vidéo. Réalisé par Wilson Yip avec Donnie Yen, Mike Tyson, Zhang Jin, Lynn Hung, Patrick Tam, Karena Ng, Kent Cheng, Bryan Leung, Louis Cheung, Danny Chan…

En 1959, Ip Man vit à Hong Kong avec sa femme et son deuxième fils. Vivant de ses cours de wing chun, il va se retrouver à protéger l’école de son fils d’un promoteur américain prêt à tout pour acheter le terrain. Il va alors voir apparaître un rival, Cheung Tin-chi, aussi doué en wing chun mais très pauvre.

Sans spécialement être un fin connaisseur du bonhomme, j’avais bien aimé les précédent film de la franchise consacré au maitre de Wing Chun, Ip Man. C’est donc assez naturellement que je me suis mis à voir « Ip Man 3 ». Le plaisir de retrouver Donnie Yen dans le rôle-titre et la curiosité de le voir s’affronter à Mike Tyson me suffisait pour partir confiant.

Et cette confiance, je l’ai gardé durant toute ma projection. Une nouvelle fois, j’ai bien aimé ce scénario écrit par Edmond Wong. Je ne suis pas assez expert pour dire ce qui relève de la biographie et ce qui relève de la fiction mais pour un film d’arts martiaux, le résultat me plait bien. Un tantinet moins efficace que ses prédécesseurs, il y a toujours les ingrédients qui font que je me sens bien devant ce divertissement.

Alors oui, les beaux discours sur la morale et les valeurs humaines commencent à être répétitif. Oui, les combats finissent par toujours se ressembler malgré une excellente chorégraphie. Oui, l’ingérence des étrangers dans la société hongkongaise sonne un peu caricatural. Mais le film se suit quand même avec beaucoup de plaisir. Seul le final traine un peu en longueurs selon moi avec cet ultime combat qui rend inutile la présence du promoteur étranger dans le récit (une sensation de « tout ça pour ça »).

Maintenant, je ne boude pas mon plaisir. Devant la caméra, Donnie Yen (Ip Man) a toujours une classe énorme. Très charismatique, son sourire et son calme rendent toujours son personnage extrêmement sympathique voir même un peu trop lorsque l’on tente de montrer ses quelques défauts. L’acteur est en tout cas impeccable et je trouve ça toujours jouissif de le voir distribuer les coups sans presque avoir à bouger.

Zhang Jin (Cheung Tin-chi) est pas mal aussi dans son genre. Il fait un très bon adversaire pour Ip Man, le comédien étant aussi très à l’aise dans la distribution de coup avec des gestes assez agréable à voir. La seule chose que je regrette, c’est l’évolution de son personnage que je trouve parfois trop brutal.

Le reste du casting fait le boulot. Lynn Hung (Cheung Wing-sing) incarne bien son rôle, elle sait se montrer discrète quand il le faut. Après, dans l’ensemble, on est quand même pas mal dans l’excès mais ça m’amuse comme la caricature de Mike Tyson (Frank) qui m’a bien fait marrer je dois l’avouer et don son face à face avec Donnie Yen restera comme l’un des moments forts du film.

Du côté de Wilson Yip, c’est toujours très propre en tout cas. Sa réalisation est belle, efficace et très agréable à voir. Trouvant le récit un peu moins intense, je n’ai pas été emporté pus que cela mais la mise en scène fait qu’on peut quand même se laisser prendre au jeu. Les cadrages sont bien choisis et mettent bien en valeur la chorégraphie des combats magnifiquement orchestré par Woo-Ping Yuen.

Les décors aussi m’ont plu. J’aurais aimé en voir un peu plus de ce Hong-Kong, aller un peu plus loin que l’école et l’usine mais c’est agréable malgré tout. On a toujours une belle photographie et la musique signée par Kenji Kawai est sympathique même si, là aussi, il n’y a pas de grandes originalités puisque l’on pousse toujours un peu fort sur les violons.

Pour résumer, « Ip Man 3 » est assez cohérent avec les deux précédents volets portés par Donnie Yen. Le spectacle est très plaisant, les amateurs de combats auront le droit à de belles chorégraphies et la mise en scène enrobe bien l’ensemble. Dommage que malgré un budget plus imposant, cela manque parfois d’intensité et que la morale se fasse plus ressentir. Maintenant, le cahier des charges reste respecté. Moins percutant qu’auparavant, le film me procure un certain plaisir et j’ai passé un bon moment devant.

3.5/5 (Très bien)

Publicités

2 réflexions sur “Ip Man 3

    1. Le 3 est certes moins fort que ses prédécesseurs. Cependant, il se regarde plutôt bien jusqu’au fameux combat avec Mike Tyson, point phare du film. C’est plus le final qui tourne en longueur que je reprocherais à ce long métrage 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s