Most likely to die

most-likely-to-dieMost likely to die. 1 heure 30. États-Unis. Épouvante. Sortie aux États-Unis le 13 mai 2016. Réalisé par Anthony DiBlasi avec Heather Morris, Ryan Doom, Chad Addison, Tess Christiansen, Perez Hilton, Marci Miller, Jake Busey, Tatum Miranda, Johnny Ramey, Jason Tobias, Skyler Vallo…

Un groupe d’anciens camarades de classe se rassemblent avant une soirée chez l’un des leurs la nuit avant la réunion des 10 ans de leur année, et un par un, ils sont tous brutalement assassinés d’une manière qui reflète les superlatifs utilisés dans leur livre de classe.

Je n’avais jamais entendu parler de « Most likely to die » avant de le voir disponible sur Netflix. Pour être honnête, je n’avais même pas prévu de le voir mais j’avais un peu de temps un perdre, l’affiche avait l’air sympa, la durée assez courte et donc je me suis dit que j’allais quand même foncer tête baissée dans ce projet.

On ne peut pas parler de déception mais on ne peut pas parler de grande réussite non plus. Le scénario écrit par Laura Brennan est juste une succession de clichés tous aussi gros les uns que les autres. Le playboy, la bimbo, le sportif, le comique, le black, le tueur masqué et le trauma du lycée. On retrouve tout ce qui a fait les belles heures du slasher, bikini compris.

Je ne vais pas faire le tour des énormités scénaristiques, de toutes ses facilités grossières et de ses scènes ultra prévisible, l’ensemble du film, c’est juste du vu et du revu. Parfois ça ne me gêne pas mais là, même si ça reste regardable, je n’ai jamais accroché plus que ça puisque le film ne parvient jamais à donner une petite âme à cette histoire.

On a un objet filmique de série tout droit sortie de l’usine qui ressemble à ce que l’on connait déjà et il faudra s’en contenter surtout que l’humour n’est pas excessivement présent et que l’horreur reste quand même bien gentillette. Maintenant, je m’attendais un peu à un tel spectacle donc ça explique peut-être aussi pourquoi la pilule est bien passé chez moi.

Devant la caméra, les acteurs s’en donnent à cœur joie pour jouer à fond la carte de leurs stéréotypes respectifs. J’étais quand même curieux de découvrir la prestation de Heather Morris (Gaby) mais cette dernière est bien trop légère pour me faire oublier son rôle bien plus frais, décalé et pétillant dans « Glee » (on a les références qu’on mérite ^^ ).

Pour le reste, on a un jeu digne d’un téléfilm de seconde partie de soirée. On n’est pas dans la catastrophe mais on se contente du minimum et les comédiens eux même ne semblent pas véritablement croire en la crédibilité de cette histoire ce qui n’aide pas pour nous convaincre. Personne ne parvient à sortir du lot.

Quant à la mise en scène, Anthony DiBlasi nous offre là aussi le parfait film de commande. Les différents plans qui composent son film, on les a déjà vu des milliers de fois. Il ne révolutionne pas le genre, il rentre juste dans le moule sans chercher à avoir sa propre identité. Je n’ai rien contre un résultat trop classique mais là, c’est quand même peu convaincant.

Ça se suit voilà tout. J’ai regardé ça d’un œil distrait et l’ambiance ne prend pas puisque l’on est en terrain connu. Seul point positif là-dedans, je dois avouer que j’ai apprécié le look du tueur et son utilisation. Cela ne sauve pas le film, on ne le voit presque pas assez mais je trouve qu’il y avait un peu d’idée et parfois, on l’associe même bien avec la bande originale composée par Adam Barber mais ça s’arrête là.

Pour résumer, je ne regrette pas d’avoir vu « Most likely to die ». Le film m’a donné ce que je m’attendais, ni plus ni moins et a parfaitement comblé la petite heure où je n’avais rien à faire. Maintenant, même si je pourrais le revoir même si je pense vite l’oublier, le résultat est très anecdotique. Un slasher parmi tant d’autres, sans identité propre, à l’interprétation légère et à la réalisation plate. Ça occupe le temps et puis c’est tout…

2/5 (Regardable)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s