Ant-Man

ant-manAnt-Man. 1 heure 57. États-Unis – Grande Bretagne. Fantastique. Sortie en France le 14 juillet 2015 (le 17 juillet 2015 aux États-Unis). Réalisé par Peyton Reed avec Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly, Corey Stoll, Michael Peña, Bobby Cannavale, T.I., Wood Harris, Judy Greer, Abby Ryder Fortson, David Dastmalchian, Martin Donovan…

Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Docteur Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

« J’ai une question. Il est déjà trop tard pour changer le nom? »

Avis écrit le 19 juillet 2015.

Bien que je sois un amateur de films de super-héros au cinéma, les aventures d’un « homme fourmi » ne m’envoyèrent pas spécialement du rêve sur le papier. Pourtant, j’avais envie de faire confiance à Marvel et le fait de voir Paul Rudd dans le rôle-titre m’intriguait. C’est donc ainsi que je suis allé voir en salles « Ant-Man ».

J’ai plutôt bien aimé le spectacle que l’on me proposait. Si Ant-Man ne fait pour l’instant pas parti des super-héros dont j’ai absolument envie de suivre les prochaines aventures, ce premier opus qui en appelle d’autres reste bien ficelé. Le scénario écrit par Adam McKay et Paul Rudd met bien en place son intrigue, prend bien le temps de nous présenter ses personnages et même si ça manque un peu d’action et que ça possède un peu trop d’humour, ça reste quand même très sympathique.

Dans ce registre, il est assez intéressant aussi je trouve de voir que notre héros ne va pas trouver son combat principal dans l’affrontement d’un super vilain mais va surtout se concentrer sur une simple histoire de braquage. C’est d’ailleurs peut-être son manque de dimension épique qui fait que le film ne m’a pas autant pris aux tripes comparé à d’autres héros.

Cependant, le divertissement reste quand même correct en l’état. J’ai passé un bon moment et j’ai aimé me familiarisé avec cet univers dont j’ignorais tout. Si j’espère que les suites seront un peu plus vives, sans être un chef d’œuvre, ce long métrage se regarde avec beaucoup de plaisir. Les premiers opus chez les super héros ne sont pas toujours les plus passionnant, celui-ci a sans doute pour but de nous placer les pions sur l’échiquier pour la suite mais ça fonctionne.

Très curieux de voir la prestation de Paul Rudd (Scott Lang / Ant-Man), ce dernier s’en sort plutôt bien je trouve. Sa présence accentue un peu trop le côté comique du film mais en guise de héros, il fait l’affaire et semble impliqué dans ce qu’il fait. J’ai bien aimé son duo avec Michael Douglas (le Docteur Hank Pym), très bon également et qui fait un bon mentor. Je suis un peu moins fan d’Evangeline Lilly (Hope Van Dyne), l’actrice ne m’ayant pas toujours convaincu mais je ne suis pas forcément objectif, vu que ce n’est pas une actrice qui a réussi à me bluffer jusqu’à présent…

Dans la peau du méchant, Corey Stoll (Darren Cross / Yellowjacket) est loin de m’avoir paru crédible lui aussi. Heureusement qu’on le voit peu car je trouve que le comédien cabotine beaucoup trop en plus d’avoir un rôle mal écrit (on devine toutes ses intentions trop rapidement). Il ne m’a pas gâché mon film mais avec le recul, je suis quand même content qu’il ne soit pas trop central dans cette intrigue et qu’on exploite son côté « super vilain » que vers la fin.

Pour le reste de la distribution, chacun est à sa place et fait ce qu’on lui demande. La bande de potes décalés m’a bien fait rire. Michael Peña (Luis), T.I. (Dave) et Wood Harris (Gale) en font des caisses eux-aussi, ce sont les pitres de service que l’on met du coup peut-être beaucoup trop en avant mais j’avoue qu’ils m’ont fait sourire à de nombreuses reprises. Bobby Cannavale (Paxton) est lui caricatural également, son jeu ne me plait pas toujours mais ça passe quand même.

Si j’ai un regret, c’est surtout de ne pas avoir pu voir cette histoire sous le regard d’Edgar Wright. Avec lui, je suis convaincu que le long métrage aurait eu une gueule beaucoup plus intéressante et différente. Je regrette vraiment qu’on n’ait pas pu lui laisser sa chance d’explorer sa vision même si une partie de son travail semble avoir été gardé tout de même puisqu’il figure au générique comme scénariste et comme producteur délégué.

En attendant, Peyton Reed s’en sort quand même bien. Ce n’est pas non plus exceptionnel, c’est très classique dans sa construction, il n’y a rien de bien novateur mais c’est fluide et agréable à regarder. Même dans l’action la plus simpliste, on n’est pas perdu et on suit assez facilement ce qui se passe sous nos yeux.

On a réussi à nous mettre en place cet univers, le parallèle entre Pym et Stark est sympathique même si on ne l’exploite clairement pas assez et ça m’a fait plaisir de voir les décors de San Fransisco. Je n’ai rien contre New-York mais ça change un peu et ça permet aussi au film d’avoir sa propre ambiance.

Visuellement, c’est propre aussi. Je n’ai pas non plus été ébahi plus que ça (ce qui est dommage car le côté « taille de fourmi » aurait pu offrir des plans plus intense qu’une baignoire qu’on remplit, une piste de danse ou un terrier de fourmi…) mais j’ai quand même apprécié ce que j’ai vu. Découvert en 2D, je ne peux pas me prononcer sur la 3D même si maintenant que j’ai vu le film, je ne suis pas sûr qu’elle soit bien utile mais bon, je m’y attendais un peu.

Le look d’Ant-Man est pas mal et le montage réussi fait qu’on ne s’ennuie pas trop. Les apparitions de quelques personnages (dont je tairais les noms pour ne pas spoiler) accentue un peu plus le côté « présentation » de ce film mais dans l’ensemble c’est quand même pas mal. J’ai bien aimé aussi la bande originale même si elle est classique tout comme j’ai aimé les deux scènes présentes au générique (et oui, comme tout film Marvel, il est important de rester jusqu’à la fin).

Pour résumer, « Ant-Man » n’est pas une déception pur moi. J’ai passé un bon moment divertissant, je ne me suis pas ennuyé et même si tout n’est pas parfait, il y a quand même plein de petites choses qui sont intéressante. Cependant, c’est quand même extrêmement classique avec un casting parfois limite et un humour beaucoup trop lourd au détriment de l’action (j’ai rien contre d’habitude mais là, ça prend beaucoup trop le dessus). Pour une présentation de l’univers ça passe, mais il en faudra quand même plus pour moi dans ses suites pour que ce personnage puisse rivaliser avec les autres super héros. Je reste positif mais j’attends de voir la suite maintenant.

3.5/5 (Très bien)

Publicités

4 réflexions sur “Ant-Man

    1. Il ne révolutionne pas le genre mais le héros reste attachant et le film assez divertissant dans son ensemble. Je l’ai revu en Blu-ray il y a peu et j’accroche toujours autant de mon côté en tout cas 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s