La grande muraille

la-grande-murailleLa grande muraille (The Great Wall). 1 heure 44. États-Unis – Chine. Fantastique. Sortie en France le 11 janvier 2017 (le 16 décembre 2016 en Chine et le 17 février 2017 aux États-Unis). Réalisé par Zhang Yimou avec Matt Damon, Pedro Pascal, Jing Tian, Andy Lau, Willem Dafoe, Lu Han, Hanyu Zhang, Kenny Lin, Eddie Peng, Xuan Huang, Junkai Wang, Cheney Chen, Zheng Kai, Yu Xintian, Raina Liu, Johnny Cicco, Numan Acar…

Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.

Avis écrit le 29 janvier 2017.

En voyant sa bande annonce, je n’étais pas plus convaincu que ça pour aller voir « La grande muraille ». Cependant, décidant qu’il fallait que je reprenne un peu le chemin des salles obscures, j’ai eu envie de laisser une chance à ce projet. C’est ainsi que par un dimanche matin pluvieux, je me suis retrouvé devant ce long métrage.

Et globalement, je dois avouer que c’est une bonne surprise. Je ne crie pas au chef d’œuvre mais on est malgré tout très loin de la catastrophe que je craignais. Le scénario écrit par Tony Gilroy, Carlo Bernard et Doug Miro, d’après une histoire de Max Brooks, Marshall Herskovitz et Edward Zwick, ne se prend pas la tête et nous propose un divertissement assez efficace.

Bien sûr, le coup du gentil mercenaire qui va se retrouver une quête spirituelle et au passage sauver toute une communauté n’est pas bien novateur mais le thème est suffisamment bien traité pour que l’on ait un agréable mélange d’action, de fantastique et d’héroïsme. Le cahier des charges est respecté, je n’en demande pas forcément plus et en l’état cela me va même si c’est sans grandes surprises. Même sur le fait que tout ce joli monde se comprend sans difficulté ne me dérange pas.

A l’écran, Matt Damon (William Garin) porte bien son rôle. Ce n’est pas la meilleure performance de l’acteur mais il s’en sort bien je trouve et n’est pas trop ridicule même lorsque la situation l’est. A ses côtés, il forme même un duo sympathique je trouve avec Pedro Pascal (Pero Tovar). L’alchimie entre les deux acteurs fonctionne, le tandem est assez prévisible mais là encore, ça passe plutôt bien. Côté étranger, Willem Dafoe (Ballard) est pas mal mais j’ai quand même trouvé son personnage un poil trop en retrait et pas assez exploité. Ce dernier ne serait pas présent que cela reviendrais au même mais le comédien n’y peux pas grand-chose pour le coup.

Sinon, j’ai apprécié le jeu de Jing Tian (Le Commandant Lin Mae). Cette dernière n’est pas très surprenante mais elle est agréable à suivre. Son jeu gentillet correspond bien à l’image du film et aux valeurs que ce dernier veut véhiculés. On aurait pu faire de ce personnage quelque chose de beaucoup plus sombre mais bon, au moins on ne tombe pas dans une romance bien lourde avec le personnage de Matt Damon, c’est déjà ça de gagné.

J’ai beaucoup aimé aussi Hanyu Zhang (Le Général Shao) qui aurait mérité d’être mis un peu plus en avant en tant que leader ainsi que Lu Han (Peng Yong) dont la naïveté et l’innocence de son personnage est assez touchante. Mais mon gros plaisir reste de revoir Andy Lau (Stratège Wang). C’est un acteur que je connais que trop peu et pourtant, à chaque fois que je le vois, j’adore son interprétation. Charismatique, il ne me déçoit pas du tout une nouvelle fois en tout cas et j’aurais même aimé le voir davantage également.

De Zhang Yimou, le seul film que j’avais vu de ce réalisateur auparavant, c’est « Hero » que j’avais bien aimé de mémoire mais surtout que j’avais trouvé très beau. Sur ce point, cela ne m’a donc pas surpris de retrouver une mise en scène très soignée avec une succession de scènes où chaque détails est parfaitement pensé pour nous proposer un tableau riche en couleur.

Dommage que parfois certains effets visuels et autres incrustations ne suivent pas car dans sa recherche de cadres et dans la fluidité des mouvements, je trouve que ce réalisateur est excellent. Tout est extrêmement chorégraphié, peut-être même parfois un peu trop, mais ça contribue aussi à la beauté du spectacle et à ce côté conte légendaire que l’on cherche à nous raconter.

Maintenant, même si globalement je n’ai pas pris une claque avec les effets spéciaux, les fameux monstres qui symbolisent le danger à venir ainsi que les différents effets de style ne sont pas non plus totalement médiocre. Ils s’intègrent même plutôt bien dans cette œuvre. J’ai eu un peu peur au début avec cette vision de la grande muraille en ouverture que je trouvais hideuse mais très vite, je me suis laissé prendre au jeu par la suite.

J’ai bien aimé aussi la photographie ainsi que l’exploitation de la lumière. Sur le final, on joue sans doute un peu trop avec mais là encore, rien de choquant pour moi surtout que je me suis vite habitué aux codes couleurs que l’on nous impose même si du coup, cette fameuse armée s’avère assez vite bien trop propre sur elle. Rythmé, je ne me suis en tout cas pas ennuyé et j’ai même bien aimé la bande originale composée par Ramin Djawadi.

Pour résumer, « La grande muraille » est au final une bonne surprise pour moi dont sa bande annonce ne fait pas honneur. Certes, on est très loin du grand classique cinématographique en devenir mais on est aussi très loin du naufrage. C’est assez simpliste dans son fond, agréable dans sa forme et l’on obtient un divertissement efficace qui fait bien passer le temps. Soigné et sans prise de tête, je pourrais même le revoir facilement du coin de l’œil je pense. Il n’en faut pas plus parfois pour passer un simple bon moment au cinéma.

3/5 (Bien)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s