Lego Batman, le film

Lego Batman, le film (The Lego Batman Movie). 1 heure 45. États-Unis. Animation – Comédie – Fantastique – Aventure. Sortie en France le 8 février 2017 (le 10 février 2017 aux États-Unis). Réalisé par Chris McKay avec les voix en version originale de Will Arnett, Michael Cera, Zach Galifianakis, Rosario Dawson, Ralph Fiennes, Jenny Slate, Channing Tatum, Billy Dee Williams, Mariah Carey, Zoë Kravitz, Jonah Hill, Seth Green, Jemaine Clement… Avec les voix en version française de Philippe Valmont, Rayanne Bensetti, Philippe Bozo, Stéphane Bern, Victoria Grosbois, Natoo, Frédéric Cerdal, Diane Dassigny, Antoine Griezmann, Blaise Matuidi…

Il en rêvait depuis « La Grande Aventure Lego » : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

Avis écrit le 11 mars 2017.

Même si je n’ai pas crié au chef d’œuvre, je garde un assez bon souvenir de « La grande aventure Lego » au cinéma. Il y avait des imperfections mais le rendu final était assez fun et divertissant. Du coup, j’étais assez curieux de découvrir « Lego Batman, le film » surtout que dans l’univers DC Comics, j’aime beaucoup le chevalier noir et j’avais apprécié le ton parodique utilisé dans la grande aventure. Sans en attendre un grand film, je restais donc assez confiant.

Et dès les premières secondes, je suis rentré dans le délire de ce scénario écrit par Seth Grahame-Smith. J’ai aimé que l’on garde cet humour loufoque et qu’on le mette en parallèle avec l’ambiance plutôt sombre de Batman. Riche en clins d’œil et hommage que ce soit aux films ou aux comics, le scénario s’amuse comme un enfant à se créer son propre univers et à le tourner en dérision tout en respectant son support d’origine.

Avec ce film, nous sommes tous des gamins qui avons des Lego en main et qui inventons notre propre aventure. Tant pis si ce n’est pas crédible pour un sou ou si c’est trop extravagant, l’imagination de l’enfance n’a pas de limites et toute la famille en trouvera pour son compte. Il y a de l’action, c’est drôle, on reste dans le Lego, bref le cahier des charges est respecté et assumé.

Maintenant, c’est dommage que le récit soit quand même en dent de scie. Finalement, exploité Batman par parcimonie comme dans « La grande aventure Lego » est très plaisante mais lui consacré un long métrage à part entière finit par moment par lasser et montrer les limites que le jeu peut avoir. A force d’étirer son histoire, par moment je me suis un peu ennuyé je l’admets. Il y a de grosses baisses de rythme où je ne parvenais même plus à sourire malheureusement. Le film assume son concept et en joue jusqu’au bout mais j’ai un peu décroche par moment. J’aurais d’ailleurs bien enlevé une vingtaine de minutes histoire que ça passe un peu plus vite…

Concernant le doublage, quitte à me faire huer sur la place publique, j’ai opté pour la version française. J’y peux rien, les films d’animations j’ai beaucoup de mal à les voir autrement le doubleur français faisant au final le même travail que le doubleur d’origine, chacun apportant un peu de lui-même aux images que l’on voit à l’écran.

Pour la version française en tout cas la voix de Philippe Valmont (Batman / Bruce Wayne) ne m’a pas dérangé. Son timbre colle bien au trip de ce héros Lego et il en joue jusqu’au bout. Pour le reste, il n’y a rien que j’ai trouvé de bien mémorable même si Stéphane Bern (Alfred Pennyworth) réussi quand même à bien s’en sortir et que Philippe Bozo (Joker) est un peu lisse comme d’autres mais il n’y a rien de dérangeant à mes yeux pour ce genre de projet.

Si j’ai une préférence pour « La grande aventure Lego », c’est aussi parce que la mise en scène de Chris McKay est un peu brouillonne. Parfois, il y a des scènes que j’ai trouvé illisible (surtout des scènes d’action) et même si l’animation joue avec les codes du Lego, je trouve qu’on perd parfois un peu l’âme de cette petite brique en plastique que les décors n’exploite pas assez.

Le jeune public qui était présent dans ma séance semblait en tout cas s’amuser ce qui est le principal je pense mais de mon côté, il m’est d’avis que ce long métrage aurait quand même pu aller plus loin et nous vendre davantage de finesse dans sa réalisation. Même la bande originale composée par Lorne Balfe m’a paru moins inspiré, moins folle…

Pour résumer, « La grande aventure Lego » se suffisait peut-être à elle-même. Quoiqu’il en soit, je suis resté sur ma faim avec ce « Lego Batman, le film » qui assume son concept mais qui finit par me lasser au fur et à mesure que les minutes défilent. Tout n’est pas mauvais, j’ai eu quelques sourires, c’est divertissant et j’ai bien aimé les nombreux clins d’œil et hommage à l’univers de Batman et DC Comic mais je suis sorti de ma séance un poil mitigé malgré tout. Un prochain visionnage corrigera peut-être le tir mais pour l’instant, je retiendrais que si le cahier des charges est respecté, le manque de fun sur la durée et les problèmes de rythmes sont quand même très préjudiciable…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s