Sortie du mois d’avril 2017

Je trouve que le mois de mars 2017 était assez prometteur. Il y avait pas mal de films qui me faisait de l’œil (je n’ai d’ailleurs pas eu l’occasion de tout voir) et même si certains projets n’ont pas atteint mes espérances, j’avais pour ce mois l’embarras du choix. Du coup, on retombe vite au sol je trouve avec la programmation d’avril 2017. Si on enlève les grosses productions « Fast and Furious 8 » et « Les Gardiens de la galaxie 2 » (deux suites au demeurant), je trouve qu’on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il y a bien « A bras ouvert » et « Sous le même toit » qui semblent prévisible et classique tout en étant divertissant mais ça ne m’envoie pas du rêve. La surprise viendra peut-être de « Gold », « Life – Origine inconnue » ou de « La colère d’un homme patient » qui m’intrigue, on verra bien mais clairement, depuis que j’ai commencé à tenir cette rubrique des sorties du mois qui pourrait m’intéresser sur mon site, c’est la première fois que cela me prend aussi peu de temps. Ce mois me fait peur mais on n’est pas à l’abri d’être surpris, c’est aussi ça la magie du cinéma 🙂 .

A bras ouverts (5 avril) : Même si il joue avec tous les clichés, j’avais beaucoup aimé « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? » que je trouvais très sympathique. Le nouveau film du réalisateur semble être dans le même esprit. Je ne sais pas si ça sera toujours drôle mais au moins les clichés sont assumés et la bande annonce m’a fait sourire donc pourquoi pas.

Power Rangers (5 avril) : Ça, je sens que ça va être le plaisir coupable. La série télévisée (quel que soit le titre de la franchise) vieillit très mal et retombé sur un épisode, c’est ce remettre en question en se demandant comment dans notre jeunesse on pouvait rester scotcher devant ses aventures pas crédible et impossible de prendre au sérieux (et encore, j’étais plus team Bioman de mon côté avec le générique de Bernard Minet). Avec ce film, je sens qu’on sera encore plus loin que mon enfance, je crains la grosse catastrophe qui au pire va profondément m’ennuyer, au mieux, me faire sourire nerveusement. Le cinéma aime parfois me faire du mal mais je dois aimer ça pour tenter l’expérience quitte à me casser les dents.

Les Schtroumpfs et le village perdu (5 avril) : Je pensais que c’était une nouvelle aventure live mais il semblerait qu’on retourne davantage au dessin animé. La bande annonce est mignonne et je reste ouvert à tout mais là, ça sera clairement à la télévision (et encore, il faudrait que je n’ai pas d’autres choix de substitution mais le fait d’être bientôt père de famille fait qu’il va falloir que je m’entraîne un peu à ce genre de programme ^^).

Fast and Furious 8 (12 avril) : Là encore, c’est un plaisir coupable mais qui, contrairement aux « Power Rangers », devrait davantage me plaire. Ce genre de film, on n’y va pas pour le scénario. De l’action, je n’attends que ça avec une bonne dose de cascades, de courses poursuites et de fusillades le tout rempli en gros bras qui font tout péter. On n’est pas dans la finesse et si c’est comme les dernières aventures, je pense que je peux m’amuser.

C’est beau la vie quand on y pense (12 avril) : Vu en avant-première déjà en présence de Gérard Jugnot et François Deblock. J’ai donc déjà fait un papier dessus pour dire ce que j’en pense et ne compte pas le revoir en salles. Peut-être plus tard à la télévision car c’était quand même gentil mais ça vaut pas le coup que je retente l’expérience du grand écran.

Sous le même toit (19 avril) : Les différents teasers que j’ai pu voir m’ont fait sourire et j’aime bien Gilles Lellouche et Louise Bourgouin donc je me le materai bien pour passer un petit moment divertissant. J’ai envie de faire confiance aussi à Dominique Farrugia mais je pense que ça peut-être sympa même si cela reste classique.

Life – Origine inconnue (19 avril) : Pourquoi pas. Un petit film de science-fiction au cinéma, ça fait toujours plaisir. Pour le moment, la bande annonce ne m’as pas non plus envoyé du rêve malgré un synopsis intéressant mais si c’est bien maitrisé, on peut avoir un bon petit film.

Mes vies de chien (19 avril) : En voilà un film qui a l’air mignon avec de belles images et un joli message à voir en famille. La bande annonce raconte un peu tout le film (et encore, je me suis arrêté avant la fin) mais moi qui aime ne pas me prendre la tête, je pense que je peux m’amuser avec ce genre de film. Je vois le projet oubliable mais que j’ai envie d’aimer.

Gold (19 avril) : C’est surtout pour son casting que j’ai envie de faire le déplacement. La bande annonce me fait un peu peur mais il y a quand même matière à faire une comédie dramatique un peu folle qui a de l’intérêt (j’espère que la bande originale sera au passage aussi plaisante que la musique de la bande annonce). A voir par curiosité.

Django (26 avril) : Le film me fait un peu peur là encore. Le personnage m’intéresse tout comme le sujet qui l’entoure et j’aime bien Cécile De France. Maintenant, j’ai quand même peur que cela soit un peu ennuyeux et surtout, même si je n’ai rien contre lui (ça à l’air en plus d’être une personne sympathique), à ce jour, je ne suis vraiment pas un grand fan du jeu de Reda Kateb qui va porter ce récit sur ses épaules…

Les gardiens de la galaxie 2 (26 avril) : Sans doute le film que j’attends le plus de ce mois d’avril très pauvre. Le premier volet est assez fun, je m’étais bien marré et divertit et je le revois avec plaisir tout comme j’écoute souvent sa bande originale. J’attends au moins la même réussite pour cette suite qui j’espère ne se cassera pas la figure.

La colère d’un homme patient (26 avril) : Je suis intrigué par ce synopsis et par le titre de ce film qui pourrait réunir tout ce que j’aime bien retrouver dans ce genre de thriller. La bande annonce n’est pas trop explosive mais il y a déjà une tension et une ambiance qui est là du coup, je serais vraiment curieux de découvrir cette œuvre.

Le procès du siècle (26 avril) : Je n’ai pas vu la bande annonce et honnêtement, je trouve l’affiche française assez moche. Pourtant, le synopsis est quand même intéressant et promet des échanges tendus qui pourraient mériter le déplacement. Si le scénario est bien maitrisé, sans tomber dans la facilité, et que le casting fait le job, ça pourrait le faire.

Aurore (26 avril) : Pour l’instant, je pose ça là. Je ne sais pas encore si je le verrais surtout que je n’ai pas trouvé encore de bande annonce pour m’aiguiller un peu dans mon choix. C’est surtout la présence d’Agnès Jaoui que j’aime bien qui fait que je garde ce projet dans un coin pour le moment 😉 .

Publicités

2 réflexions sur “Sortie du mois d’avril 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s