Baby Boss

Baby Boss (The Boss Baby). 1 heure 38. États-Unis. Animation – Comédie. Sortie en France le 29 mars 2017 (le 31 mars 2017 aux États-Unis). Réalisé par Tom McGrath avec les voix en version originale de Alec Baldwin, Miles Christopher Bakshi, Tobey Maguire, Steve Buscemi, Lisa Kudrow, Jimmy Kimmel, Conrad Vernon, Eric Bell Jr., James McGrath, ViviAnn Yee… Avec les voix en version française de Stefan Godin, Timothé Vom Dorp, Damien Witecka, Laurent Maurel, Sybille Tureau, Franck Gourlat, Simon Faliu, Jean-Pierre Leroux, Roxane Bellein, Vincent Ropion…

C’est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire !
Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète…
Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !

« – Le Boss ? T’es un bébé, tu portes une couche.
– Tu sais qui d’autres portes des couches ? Les astronautes et les pilotes de courses. Voilà qui en porte. Ça s’appelle de l’efficacité Templeton. Le bambin moyen passe quoi ? 45 heures par an minimum sur le pot ? Je suis le Boss ! Je n’ai pas de temps à perdre avec ce genre de trucs. »

Avis écrit le 10 avril 2017.

« Baby Boss » n’était pas spécialement une grosse attente pour moi. La bande annonce m’avait fait sourire, ça avait l’air mignon comme tout et puisque ses horaires collait plutôt bien avec mon emploi du temps, c’est sans en attendre grand-chose que je me suis dirigé vers ma salle de cinéma pour le découvrir.

Dans l’ensemble, on peut dire que j’ai eu ce à quoi je m’attendais. Le scénario écrit par Michael McCullers, d’après le livre « The Boss Baby » de Marla Frazee est très gentillet. On a le droit à un petit délire enfantin assez simpliste qui réunit parfaitement toute la famille et parviens à nous faire sourire. Pas de grandes originalités, pas de grandes révolutions mais le divertissement est là et c’est tout ce qui compte.

Néanmoins, on peut quand même avoir un brin de frustration. En effet, si l’humour est plaisant, je trouve ça dommage que l’on n’ait jamais tenté d’aller plus loin que son concept de base. Je pense sincèrement qu’il y avait matière à faire quelque chose de beaucoup plus fun et c’est peut-être ce petit manque de folie qui fait que le film ne réussira jamais à marquer mon esprit plus que cela.

Fidèle à ma ligne de conduite concernant les films d’animations, j’ai volontairement vu ce long métrage en version française. Je ne pourrais donc pas commenter le travail des doubleurs originaux. Le casting à l’air de plutôt bien coller, je m’imagine parfaitement Alec Baldwin pour le fameux Baby Boss et malgré tout, je serais curieux de pouvoir entendre à l’occasion Lisa Kudrow pour le rôle de la mère Janice Templeton.

Pour la distribution vocale française, je trouve en tout cas que les voix sont bien choisies. Pour la plupart, ils sont inconnus au bataillon pour moi et d’une certaine manière, ça fait plaisir. Je trouve ça plus intéressant quand un film d’animation ne mise pas sur la voix d’une star pour vendre. Du coup, là je ne m’imagine pas d’autres personnages et je rentre bien dans l’univers. Il n’y a pas n travail phénoménal sur les différentes voix mais ça fonctionne bien et c’est tout ce que je demande.

La réalisation de Tom McGrath est sinon très agréable. A l’image de l’histoire qu’il nous raconte, il n’y a pas de grands bouleversements mais c’est simple et ça va au but. J’ai particulièrement bien aimé tous les passages « rêvé » par le personnage de Tim Templeton. Je trouve que ses scènes montre bien l’imaginaire et l’innocence de l’enfance tout en nous plongeant dans une légèreté qui fait plaisir.

Les traits sont simplistes, les différents cadrages assez basique et les couleurs suffisamment vive pour qu’on identifie tout de suite quelle genre de programme familiale l’on regard. Le final, bien que prévisible, nous apporte aussi quelques touches d’émotions assez intéressante et qui avait l’air de faire leurs effets sur le très jeune public présent lors de ma séance. Quant à la bande originale composée par Steve Mazzaro et Hans Zimmer, je l’ai bien aimé sans non plus avoir la sensation qu’il y ait de grandes nouveautés.

Pour résumer, le cahier des charges de ce « Baby Boss » est rempli. Le film se contente du minimum syndical mais en l’état, on n’en demande pas plus. Film à voir en famille par excellence, on sourit et on a notre lot de belles valeurs et de morales pour faire de ce film d’animation un spectacle léger et sympathique. Si il en faut certainement un peu plus pour nous bousculer, si on se laisse prendre au jeu, on peut passer un bon moment avec parfois l’impression de faire un petit retour en enfance qui n’est pas désagréable. Bref, un film sympathiquement réussi.

Publicités

2 réflexions sur “Baby Boss

    1. Je peux comprendre. Après, ça reste un simple film d’animation pour enfants à voir comme tel. Pour ma part, ce n’est pas la grosse claque que ce soit dans l’histoire ou dans l’animation mais j’ai néanmoins passé un bon moment et eu quelques sourires. Sans l’acheter en dvd et/ou en Blu-ray, je pourrais le revoir du coin de l’œil lors d’un passage à la télévision.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s