La Momie (1932)

La Momie (The Mummy). 1 heure 12. États-Unis. Épouvante – Fantastique. Sortie aux États-Unis le 22 décembre 1932. Réalisé par Karl Freund avec Boris Karloff, Zita Johann, David Manners, Arthur Byron, Edward Van Sloan, Bramwell Fletcher, Noble Johnson, Kathryn Byron, Leonard Mudie, James Crane…

Dans l’Égypte ancienne, le grand prêtre Imhotep a été enseveli vivant pour avoir volé un manuscrit qui devait ressusciter sa belle. Découvert sous forme de momie par un archéologue, rendu à la vie, il monte une expédition pour retrouver la tombe de sa bien-aimée. Mais celle-ci s’est réincarnée en jeune femme moderne, et il lui faut la conquérir.

« Excuse me… I dislike being touched… an Eastern prejudice. »

Avis écrit le 22 juillet 2015.

En ce moment, je suis dans un petit délire de me faire quelques classiques du cinéma d’épouvante que j’avais en Blu-ray mais que je n’avais pas encore pris le temps de voir. Du coup, peu de temps après le « Dracula » avec Bela Lugosi, je me suis mis à découvrir « La Momie » avec Boris Karloff.

Si le « Dracula » m’avait un peu déçu (la faute surtout au personnage que je n’aime pas trop), le scénario de « La Momie » m’a déjà nettement plus convaincu. Bien entendu, l’ensemble à pris un coup de vieux, tout ceci date et depuis, de l’eau à couler sous les ponts. De nombreux films ont exploités le thème de la momie mais je trouve que celui-ci, surtout remis dans son époque, est particulièrement brillant.

J’ai beaucoup aimé la poésie de cette histoire, ce Roméo et Juliette au temps des Pharaons. Bien sûr, ça apparaît classique maintenant mais malgré tout, je trouve que ce récit est toujours aussi prenant et efficace. Le dosage entre romance et fantastique est très bon et même si maintenant plusieurs petites choses s’avère vite prévisible, ça passe quand même bien je trouve.

Au casting, Boris Karloff (Imhotep/Ardath Bey) est impeccable. Charismatique, il remplit l’écran de sa présence et même si son jeu est dans la surenchère (comme pour les autres acteurs), j’ai été hypnotisé par son personnage que l’on n’arrive pas vraiment à détester complètement même si l’on a conscience que c’est lui le grand vilain de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé, malgré sa légèreté d’interprétation, le côté glamour de Zita Johann (Helen Grosvenor/Princesse Ankhsounamoun). Dans ce film, l’actrice représente tout l’aspect classe et sensuel que j’aime retrouver dans ce genre de vieux films. Cela fait un peu cliché mais ça me plaît. Le reste de la distribution est très bon sinon et ayant vu « Dracula » peu de temps auparavant, cela m’a amusé de retrouvé ici Edward Van Sloan (Le Docteur Muller) ainsi que David Manners (Frank Whemple).

Pour un premier long métrage (il était connu par le passé pour son travail en tant que directeur de la photographie), Karl Freund réalise une prestation d’une excellente qualité. Avec sa mise en scène, il nous transporte dans son récit le tout avec justement une photographie que je trouve très belle, une belle utilisation de la lumière et un montage percutant qui fait qu’on ne voit pas le temps passé même si le film se finit peut-être un peu trop brutalement à mes yeux.

Pour résumer, il est difficile pour moi de dire quoique ce soit au sujet de « La Momie ». Tout à déjà été dit et bien que le film apparaisse un peu vieillot maintenant, en le remettant dans son époque, cela reste une œuvre forte qui pose à merveille les bases de sa mythologie. Très efficace, bien rythmé et porté par un excellent Boris Karloff et une excellente mise en scène, ce long métrage se suit de façon très agréable avec beaucoup de plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s